2

Dans ce match au sommet de la 2ème journée de Champions League, c’est l’Atletico qui l’emporte, chez lui, 1-0, grâce à Carrasco. Les hommes de Simeone ont déja quelques orteils en 1/8ème. Le Bayern, lui, devra rebondir face au PSV dans 3 semaines.

Les notes espagnoles

Oblak notes7 : Faiseur de miracles, comme Jésus et David Copperfield à leurs époques respectives

Juanfran notes7 : Une dégaine à te demander une pièce à la sortie de ton épicerie préférée, mais que jugador …

Godin notes8 : A tassé, roulé, concassé et rangé Lewandowski au fond de sa poche.

Savic notes7 : Le double S a prouvé ce soir qu’il avait sa place dans ce genre de rendez vous.

Filipe Luis notes6 : Le cousin footballeur d’Ugly Betty n’a visiblement eu que faire d’avoir Toto Muller face à lui. Remis de son passage à Chelsea.

Gabi notes6 : Capitaine de l’équipe aux plus grosses corones d’Europe. Ca vous positionne un bonhomme.

Saul notes7 : Fils du feu, il a été taquiner Vidal à coup de grands tacles, sans trembler du menton. Pour le reste, balle au pied, c’est mieux que 95% du reste de la planète foot

Koke notes7 : En footgolf, il serait probablement champion de l’univers.

Carrasco notes8 : Il est loin le temps du tout droit monégasque. Simeone en a fait une petite machine à casser des oeufs. Le gardien teuton ne pourra pas dire le contraire.

Griezmann notes6 : Une régalade de passe pour YFC. Un pénalty gâché sur la barre. Match bizarre pour celui qui se remet petit à petit de ses derniers mois éprouvants.

Torres notes6 : On a tous envie qu’il mette un crochet à notre petite soeur tant ils sont soyeux. Soyeux ses cheveux le sont aussi. Mais il a encore goinfré un but presque fait …

Les notes allemandes

Neuer notes6 : Quelques bonnes interventions du chef de la propagande du Reich, mais n’a rien pu faire face à la petite étoile belge Carrasco

Lahm notes4 : ah Phil’… le poids ses années commence à se faire ressentir… plus la même fougue, plus la même percussion pour faire la différence. Sa formation guardiolienne l’a transformé en machine à passes latérales

Boateng notes6 : il peut se scotcher des scoubidous sur le crâne il reste beau, fort et fringant

Martinez notes5 : Javi n’a pas fait la java.

Alaba notes6 : beaucoup d’activité sur son couloir gauche, de combinaisons avec son frère adoptif Ribery mais pas assez pour tromper le monstre Juanfran.

Xabi notes4 : meilleur joueur du monde quand il faut brosser la balle, malheureusement il faut un peu plus quand tu joues contre Koke, Saul et Gabi

Vidal notes3 : comme le nombre de litres de whisky absorbé avant le match

Thiago notes5 : a très bien débuté le match en alignant bonbons et autres douceurs sucrées avant de s’éteindre progressivement

Ribéry notes6 : vraie pile électrique, mais ca ne suffit pas d’être électrique quand tu affrontes 11 gladiateurs sous cocaïne

Muller notes3 : visiblement plus trop intéressé par le monde du football

Lewandowski notes3 : si Lewy était une fille de joie, Savic serait son mac