2

Le sauvetage hollywoodien du Toulouse FC en 2015/2016, n’aura servi à rien. Le club va faire une saison 2016/2017 lamentable, à la limite du supportable, et finir en Ligue 2 pour le plus grand soulagement de tous les amateurs français de beau jeu. C’est ce que prophétise, Paco Varane, grand medium du ballon rond aux visions futuristes souvent aiguisées. Nous l’avons rencontré.

 

 

Ultimo Diez – Bonjour Paco, merci de nous recevoir.

Paco Varane : Avec plaisir. Vas-y installe toi dans mon salon oriental. C’est Hatem Ben Arfa qui me l’a offert pour me remercier de l’avoir conseillé de signer à Nice il y a 2 ans.

Ultimo Diez – Ah ! C’est vous qui êtes derrière cette opération alors ?

P.V. : Eh ouais ! Fin 2015, j’ai lu dans les cendres d’un charbon de chicha que « le petit prince de Tunis reviendra en grâce sur l’autre rive de la Mare Nostrum et fera un carton sur la promenade des Anglais ».

Au début, j’ai pas très bien compris. Je croyais que Ben Arfa était algérien donc j’ai pas fait le rapprochement. Mais, après je me suis renseigné et j’ai fait le rapprochement. Je l’ai contacté, il avait une boîte postale dans un kebab de Clamart, sa ville de naissance. Il m’a d’abord pris pour un taré, mais vu qu’il était dans la merde et que personne ne voulait de lui, il m’a finalement suivi et il a bien fait. Vous connaissez la suite.

Bon, le problème c’est qu’après, avec le succès, il n’a plus voulu m’écouter et il a signé au PSG. Je lui avais dit que c’était une connerie. Mais il a suivi l’odeur du blé, alors qu’on sait très bien, lui et moi, que c’est celle du couscous qui lui convient le mieux. Il aurait dû rester au bord de la mer, à Nice, ou, à la rigueur, signer à l’OM. Tant pis pour lui.

Ultimo Diez – Ok, merci beaucoup pour ces informations. C’est un véritable scoop ! Mais, ce qui nous a conduit vers vous aujourd’hui, c’est une autre de vos prophéties : celle sur la descente du Toulouse FC à la fin de la saison 2016/2017. Pouvez-vous nous en dire plus ?

P.V. : Ah oui, c’est une histoire très intéressante. En fait, pour tout vous dire, Toulouse FC devrait déjà être en Ligue 2. Je l’avais vu au début de la saison dernière mais je n’en avais pas trop parlé car, vu le niveau de jeu de l’équipe, je me disais que cela ne serait une surprise pour personne.

C’est ce qui devait arriver, ce que le cosmos, dans sa grande clairvoyance, avait prévu pour le bien du football français. Malheureusement, des histoires de gros sous et de lobbying audiovisuel ont provoqué une courbure de l’espace-temps et modifié le cours prévu des choses.

Tout se passait comme prévu. Le Toulouse FC jouait mal et végétait dans la zone de relégation. Seul Ben Yedder surnageait pour s’assurer un avenir au chaud dans un club un peu plus prestigieux. On s’acheminait tranquillement vers une descente en Ligue 2 pour les Toulousains. Mais Canal Plus s’en est mêlé.

Ultimo Diez – C’est à dire ?

P.V. : C’est très simple. Vu que Paris avait des dizaines de points d’avance sur ses poursuivants à plus de deux mois de la fin de la saison, la chaîne a paniqué. Si le championnat était déjà joué, personne n’allait plus s’infliger le supplice de suivre la Ligue 1.

Alors pour dramatiser la fin de saison et rebooster ses audiences, elle a fait pression sur la LFP et imaginé un scenario improbable mais haletant : Toulouse FC, dont personne n’imaginait un seul instant à l’époque le possible maintien, allait réaliser une fin de saison fantastique après la signature d’un nouveau coach (Pascal Dupraz, Ndlr) également chroniqueur sur Canal Plus, exploser Bordeaux dans le derby de la Garonne et se maintenir grâce à une victoire dans les dernières minutes de la dernière journée.

Le tout filmé par les caméras de Canal Plus avec, en supplément un malaise de Dupraz et un soit-disant coup de génie avec l’entrée en jeu prophétique de Bodiger qui fait gagner Toulouse sur coup-franc.

Je dois dire que tout cela était parfaitement orchestré et savamment mis en scène. Du grand art. Mais on ne joue pas impunément avec le destin. Il suffit de voir l’état de délabrement de Canal Plus aujourd’hui pour s’en convaincre !

Ultimo Diez – Donc, selon vous, Toulouse va forcément terminer parmi les relégables cette saison ?

P.V. : Oui, vous savez quand un événement est prévu, il doit se réaliser. L’intervention de Canal Plus n’a fait que retarder la descente du TFC d’un an.

Je vous l’annonce, à partir de novembre, les Toulousains vont enchaîner une dizaine de rencontres sans victoire et lentement glisser vers les abîmes du classement de Ligue 1.

Martin Braithwaite va se blesser. Il ne va plus marquer un seul but de la saison et ne versera donc plus 1 000 euros à des associations caritatives. Cela va mettre plusieurs structures, qui comptaient sur ce soutien financier pour équilibrer leurs comptes, dans des situations difficiles.

Elles mettront la clé sous la porte, des prématurés ne seront pas sauvés, des enfants mourront par milliers de malnutrition en Afrique, d’autres seront violés par des touristes sexuels en Thaïlande et Donald Trump épousera la fille cachée de Kim Jong-un.

Les États-Unis et la Corée du Nord vont donc s’allier et déclarer la guerre au reste du monde. Un conflit qui, vous l’imaginez bien, ne durera pas longtemps puisque tout le monde va sortir ses bombes nucléaires. Seul 1 % de la population mondial y survivra. Et je peux vous confirmer que ni Christian Jean-Pierre ni Robert Ménard n’en feront partie. Je sais, c’est une maigre consolation, mais c’est déjà ça.

Ultimo Diez – Mais, c’est horrible ce que vous nous annoncez là !

P.V. : Oui, mais on ne joue pas impunément avec le destin cosmique. Profitez bien des mois à venir car, il y a de grandes chances pour que ce soit les derniers de votre vie…