1

Dans ce deuxième match de qualifications pour le Mondial 2018, et après un tristounet nul (0-0) acquis en terre biélorusse, la France de Deschamps s’est relancée en battant la Bulgarie 4-1, au terme d’un match maîtrisé. De bon augure avant le déplacement au pays d’Arjen Robben et de Dennis Bergkamp en début de semaine prochaine.

Lloris notes5 : Il n’a rien eu à faire si ce n’est à tenter de détourner le pénalty bulgare. Il a plongé du mauvais côté.

Sagna notes5 : En 30 minutes, il aura connu une désillusion (provoque un péno), une rédemption (passeur décisif pour Gameiro), puis un coup du sort (sorti sur blessure). Il ne manquait que Roland Marcy pour qu’on se croie dans un épisode de Plus Belle la Vie. Remplacé par Djibril Sidibé (notes5), qui a fait son match, sans fioriture.

Robokos notes7 : Le patron de la charnière. Sa prestance n’a d’égale que la longueur de son zen.

Varane notes6 : Il a tenté des sorties « Samy Traoré ». Défensivement pas inquiété.

Kurzawa notes5 : Moins offensif qu’avec le PSG. Moins dans la surface adverse qu’avec le PSG. Moins inquiété défensivement qu’avec le PSG.

Matuidi notes1 notes2 : 12. Comme son nombre de touches de balle avant de lâcher une passe latérale du plat du pied. Constant.

Pogba notes4 : Une sorte de Zambo Anguissa deluxe.

Sissoko notes5 : Grand vainqueur du marathon de Saint Denis ce soir. Match costaud à part ça, mais ni très excitant offensivement ni très décisif défensivement. 

Griezmann notes7 : Des bails de talonnade, de but facile et de passes décisives. Une complicité avec Gameiro qui nous rappellerait presque Henry et Trezeguet …

Payet notes6 : Il n’a pas eu besoin de dribbler 6 joueurs pour y aller de son petit but. Aucun besoin de forcer son talent ce soir.

Gameiro notes7 : Il signe son retour d’un doublé, se permettant même d’envoyer un cœur à la caméra. Reste à savoir s’il était destiné à sa wag ou à Olivier Giroud qui vient de perdre sa place.

 

(Vous pensiez tout de même pas qu’on allait noter la Bulgarie?)