[Ligue des champions] Monaco- Besiktas : les notes

Troisième journée de Ligue des champions et déjà match décisif pour l’AS Monaco, dernier du groupe G avant cette rencontre. Face à des Turcs qui restaient sur un sans-faute lors de leurs deux premiers matchs, les hommes de Jardim se sont à nouveau inclinés malgré l’ouverture du score de Falcao.

Score final 1-2. Les notes des Monégasques :

La bande à Jardim

Subasic  : Ne peut pas grand chose sur les deux buts qu’il encaisse. Sans lui, Monaco en prenait quatre.

Sidibé  : Se fait un peu absorber dans l’axe sur le premier but stambouliote. Si le deuxième vient aussi de son côté, il a le mérite de repousser une première fois Quaresma. Insuffisant offensivement mais pas aidé par un Lemar transparent.

Jemerson  : Perd un rein sur le premier enchaînement de Tosun, qui aurait pu se terminer en but. Trop court sur le centre de Quaresma qui amène l’égalisation du Besiktas et globalement trop statique.

Glik  : Bien présent dans les airs. Absent du reste.

Almamy Touré  : Quelques dédoublements intéressants, mais un repli défensif souvent hasardeux.

Lemar  : C’est simple, il a raté TOUT ce qu’il a entrepris.

Moutinho  : Au four et au moulin dans l’entrejeu, il a compensé la faible activité de Fabinho.

Fabinho  : Papi Fabinho. On aurait presque envie de lui donner une canne pour l’aider à avancer. Méconnaissable.

Tielemans  : Pas loin de remporter le concours de médiocrité qu’il s’est lancé avec Lemar. Surcoté ?

Keita Baldé  : Keïta (s’est) bal(a)dé en 1ère mi-temps. Plus discret en deuxième, à l’image du reste de l’équipe.

Falcao  : On s’endormira sur le velours de son enchaînement, qui a permis de débloquer le score de cette rencontre. Mais le Tigre va se sentir bien seul cette saison, si les autres cadres de l’ASM n’augmentent pas le niveau de leurs prestations.

 

Photo credits : AFP PHOTO / Valery HACHE

0

L'Equipe Ultimo Diez