[Ligue des champions] Chelsea – AS Roma : les notes

Conte vs Di Francesco, voila un duel qui sentait bon le pento et la testostérone. Dans ce duel de coachs italiens, c’est Chelsea qui a rapidement pris les devants. Et puis la Roma a fait une remontada, a mené 3-2 avant de se faire rejoindre … Un match fou qui accouche d’un nul et d’une superbe perf de Dzeko et Hazard.

La bande à Tonio

Courtois  : Tel un petit chien au début de l’été, Thib a été abandonné sur une aire d’autoroute. Et pourtant, il en a sorti une paire en première mi-temps…

Cahill  : Plus contagieux qu’une grippe, Gary a rendu toute sa défense nulle. Vivement le vaccin.

Christensen  : Contre un Edin Dzeko dans cette forme là… Une belle leçon pour le gamin, à lui d’apprendre de ce genre de duel.

Azpi  : Bah alors Azpi ? On avait décidé de faire son mauvais match de la saison ce soir ? Comme ça, sans prévenir personne ?

Alonso  : A ce niveau là, c’est pénalisant …

Zappacosta  : Sur courant alternatif. Qui aurait pu croire qu’on dirait un jour « Moses a manqué à Chelsea » ?

Bakayoko  : Toujours les mêmes qualités, toujours les mêmes défauts. Mais dans l’impact et le volume de jeu, qu’est ce qu’il est précieux …

David Luiz  : Un golazo de 25m et des fautes de pute, du grand David.

Fabregas  : On lui a distribué les consignes sur une feuille A4 humide en plein match. Preuve que tout ne tourne pas rond dans ce Chelsea, et que Cesc doit être de ceux qui tirent l’équipe vers le haut.

Hazard  : Un doublé tout doux. Chelsea est sauvé par son top player.

Morata  : Une passe décisive involontaire et beaucoup beaucoup de mauvais choix. Morata presque tout ce soir.

La bande à Eusebio

Alisson  : Abandonné par ses défenseurs centraux, il n’aura rien pu faire sur les trois buts encaissés ce soir. Sale soirée.

Kolarov  : IL A COURU ! il a couru. IL A DRIBBLE ! il a dribblé. IL A TIRE ! il a tiré. IL A MARQUE ! il a marqué. Bien plus à l’aise offensivement que lorsqu’il aura fallu défendre.

Jesus  : Ne jamais relancer dans l’axe les enfants. Juan Jesus est la preuve qu’on ne vous le répètera jamais assez ! Passif tout au long de la rencontre, surtout sur le 3ème but des Blues !

Fazio  : Bien plus à l’aise en seconde mi-temps que lors de la première, il délivre une sublime passe décisive pour Edin Dzeko à la 64ème minute, mais n’est pas exempt de tout reproche sur le but de la tête d’Eden Hazard.

Peres  : Pas en réussite dans ses centres, dans ses passes, ses interceptions… Enfin dans pas grand-chose. Pas très en vue en début de match et totalement invisible sur la fin.

Gonalons  : Captain Max excelle dans l’art du contrôle/passe à deux mètres, mais quand on n’a que ça à dire sur un joueur en 90 minutes, c’est rarement bon signe.

Nainggolan  : On attendait plus de présence et de justesse technique de la part du viking belge, mais il n’a pas été à la hauteur du rendez-vous de la soirée.

Strootman  : Un véritable homme de l’ombre, il distribue le jeu magistralement comme à son habitude. Il aura également eu le mérite de jouer vers l’avant, à l’inverse de ses compères du milieu de terrain.

Gerson  : Intéressant dans la prise de décision et ses passes, on regrettera son manque d’initiatives. Sa prestation a été remarquée, mais aurait pu être remarquable.

Perotti  : Quel joueur fabuleux ! Loin d’être le plus rapide, il fait la différence grâce à sa technique et ses dribbles. Sa complémentarité avec Kolarov fait de l’aile gauche romaine une arme redoutable.

Dzeko  : Le pivot idéal, autant capable de peser sur une défense que de dribbler, passer et ENVOYER DES GROSSES REPRISES DE VOLEES EN PLEINE COURSE DE SON MAUVAIS PIED !! Auteur d’un doublé ce soir, il confirme qu’il est l’un des meilleurs 9 de la planète football.

 

Crédits photos :  AFP PHOTO / Glyn KIRK

L'Equipe Ultimo Diez