[Ligue1] Bordeaux – Lyon : les notes

Les Girondins de Bordeaux accuillaient les hommes de Genesio pour la première de G.Poyet en tant qu’entraîneur du FCGB après le limogeage de Gourvennec (Le meilleur Gustavo de Ligue 1 n’est plus à l’OM). Et ça a été un festival puisque les locaux se sont imposés sur le score de 3-1. Voici les notes de ce premier choc de la journée avant Marseille-Monaco: 

Les notes de Bordeaux: 

Costil (7) : L’égérie normande de Têtu semble avoir regagné en virilité depuis que El Rico Bédouet lui a confié le brassard de capitaine. Et ça fait du bien.

Sabaly (6) : Sérieux, appliqué et dynamique, c’est le Sabaly qu’on aime, pas l’asthmatique aux centres manquant de calcium.

Pablo (8) : Benché par Sagnol, placardisé par Gourvennec, énorme à la Beaujoire puis ce soir. Les deux génies se seraient trompés sur son compte ?

Koundé (9) : Formera une défense française légendaire avec Samuel Umtiti en juin. Libérera l’Afrique de la dictature coloniale en juillet. Marchera sur Mars en août.

Toulalan (10) : Il y a vraiment un Bordeaux avec Toulalan et un Bordeaux sans Toulalan.

Roberto Poundjos (7) : Meilleur match de sa carrière professionnelle. (traduction : n’a provoqué aucun but encaissé et a su rester dans les limites du terrain).

Otavio  (7) : Parfait jusqu’au carton rouge. Carton rouge qu’il aurait surement pu éviter si seulement il avait l’expérience légendaire d’un Jeremy Toulalan (qui manque énormément aux girondins).

Lerager (7): Un Lerager qui touche très peu de ballons c’est un excellent Lerager. Et aujourd’hui il en a très peu touché.

Meité (8) : Son contrôle Ronaldinhesque à la 93 ème vaut tout l’or du monde. La Josse c’est toi qui avait raison.

De Préville  (non noté) : Impossible de noter un mec qui court partout, qui tacle partout, qui marque, qui perd tous ses ballons qui met son équipe en danger défensivement. Ce mec est un cancer pour la tension de n’importe quel supporter bordelais.

Malcom (7) : Malcom avait refait son dégradé pour ce match, signe de sa motivation et de sa concentration. Il l’a prouvé par la suite sur le terrain. Merveilleuse « Fabriziade » sur Morel.

Laborde (6) : Le Foot n’est surement pas sa spécialité, mais son retour fait énormément de bien. Bon après c’est toujours plus facile de passer derrière Russell Mendy et De Préville en 9.

 

Les notes de Lyon: 

Lopes (10) : Encore un fantastique épisode des aventures du Roi Miaou, aujourd’hui balade à Bordeaux Lac pour Miaou. Une balade qui promet d’être pleine de rebondissements !

Tété (10) : Son nom est rigolo.

Marcelo (5) : Si y a des bouchons à la sortie du MatMut Atlantique, son énorme caravane y est surement pour quelque chose

Morel (5) : L’expérimenté et irréprochable Moreldini s’est fait abusé par le vice honteux du délinquant Malcom. Leave Morel alone.

Mendy (7): Pas le meilleur match de Fefer, mais ce soir c’était certainement le seul avec Nabilon à pouvoir faire une différence côté lyonnais.

Tousart (4) : Remplace Kevin Ferri, les quotas de blanc de l’OL.

Aouar (6): A souffert de la comparaison avec la pépite de Zulte Waregem Meité.

Tanguy (6) : Du bon et du moins bon. La barre du Matmut ne tremblera pas ce soir.

Fekir (7) : Même dans un match bourbier il a réussit à tirer son épingle du jeu en faisant exclure tout seul Otavio et en poussant de nombreux bordelais à la faute. Il a même laissé ses coéquipiers handicapés tirer les coups-francs. Ce Nabil est vraiment différent.

Cornet (10) : On va pas être original mais c’est un message d’espoir pour tous les footballeurs amateurs de France et d’ailleurs.

Diaz (4): Quelque part entre les fiches de révision du bac de Koundé et les faux papiers de Pablo.

Crédit photo: NICOLAS TUCAT / AFP

L'Equipe Ultimo Diez