[Amical] Allemagne – Brésil : les notes

Depuis la claque 7-1 en demi finale de Coupe du Monde, plus aucun Allemagne-Brésil ne sera anodin. Celui-ci ne l’était pas, à deux mois du mondial, entre des Allemands qui alignaient une équipe bis et un Brésil qui alignait son plus beau onze disponible. Et ce sont les brésiliens qui sortent victorieux de la rencontre. Victoire 0-1 qui ne lave pas l’affront de 2014, mais qui envoie un message au tenant du titre.

Les allemands

Trapp (2) : Vaut actuellement moins cher qu’un litre d’essence.

Plattenhardt (5) : S’il ajuste la mire sur ses centres, on est pas loin de tenir un excellent back-up à Hector.

Boateng (5) : Il nous a refait sa spéciale « je tombe sur un crochet ». Sa cheville aurait souffert, bien mauvaise nouvelle.

Rudiger (3) : A l’image de Kevin Trapp, on met quelques billets sur le fait qu’il ne respire pas l’air russe cet été.

Kimmich (4) : Pas franchement concerné, Coutinho lui a montré qu’il avait raison de ne pas faire de ce match sa priorité.

Gundogan (4) : Quelques bonnes minutes et puis s’en va. A l’image de l’ensemble de son équipe.

Kroos (6) : Aucune passe ratée pour celui qui a esquivé les ciseaux tranchants de son copain Casemiro.

Sane (3) : Les années faisant, la poche de Dani Alves emprisonne de moins en moins de monde. Mais ce soir, Dani a fait une exception et y a inséré Leroy.

Draxler (6) : L’un des seuls qui avait envie. Logiquement un des seuls à avoir gagné des points.

Goretzka (5) : Coutinho lui a aspiré l’âme sur une action. Le reste du temps, Leon a été bon.

Gomez (3) : Sans saveur. Un Activia nature.

Les brésiliens

Alisson (6) : Les pieds à la place des mains ou les mains à la place des pieds. On ne sait pas trop. Il est gagnant dans tout les cas. Gardien incroyablement complet.

Dani Alves (6) : Match correct pour l’homme qui cauchemarde encore de son dernier voyage au pays de Goethe.

Thiago Silva (7) : Anormalement trop serein. C’était pas Sainté en face Thiago, c’était l’Allemagne.

Miranda (5) : R.A.S. pour le baceu de Rio.

Marcelo (5) : Une prestation bien inférieure à ce que l’on voit de lui, entre autre avec le Réal Madrid et dans Case départ.

Casemiro (7) : On veut connaître la recette de son Gloubi-Boulgão.

Paulinho (5) : Quand on vous dit qu’il est brésilien, le même mouvement de sourcils s’opère que lorsque l’on vous dit qu’il joue au Barça. Eh oui messieurs.

Fernandinho (5) : Plus Fernand que Inho ce soir.

Willian (6) : Un match qui ne nous rend pas du tout nostalgique de Bruce Banner. Fini les tout droits de boeuf sur le côté droit de l’attaque brésilienne. Place à l’intelligence et à la finesse, enfin.

Coutinho (8) : Joga Bonito.

Jésus (8) : A marché sur Low.

Crédits photos : AFP PHOTO / Patrik STOLLARZ

L'Equipe Ultimo Diez