Croatie – Nigéria : les notes

Le samedi marathon se termine par cet alléchant Croatie – Nigéria. Alléchant, juste sur le papier, car on a assisté à un match ultra fermé, très tactique, où les occasions se sont comptés sur les doigts d’une main. Au final, la Croatie s’impose 2-0, sans forcer, face à une triste équipe du Nigéria…

Les Croates

Subasic (6) : Une soirée bien tranquille, il a pu saisir le peu de ballons qui passaient par là entre deux verres de rakia.

Vrsaljko (5) : un blase digne d’un tirage des chiffres et des lettres. Solide défensivement mais brouillon dans le dernier geste malgré un apport offensif non négligeable.

Vida-Lovren (6) : Si leur niveau de QI football était proportionnel au niveau de testostérone, on tiendrait là l’une des meilleures charnières du tournoi

Strinic (6) : Avec un ratio expérience/efficacité il aurait eu toute sa place aux côtés de Suker and co

Rakitic (7) : Précieux à la récupération, encore plus à la relance, Ivan le terrible a encore fait des siennes.

Modric (6) : Le serre tête le plus connu du foot contemporain a sorti une prestation timide ponctuée par un contre pied des familles. Si la sélection aux damiers veut aller loin va falloir se mettre au diapason mon petit Luka.

Perisic (4) : A inversé ses zones d’influence : très bon dans le repli, moins dans la participation aux attaques, le seul problème c’est que c’est là qu’on l’attend…

Kramaric (8) : Disponibilité, justesse technique, volume de jeu, investissement dans le repli défensif, tous les voyants sont au vert #AlerteCrackitic

Rebic (4) : Un match bien discret. On va mettre ça sur le compte de sa blessure.

Mandzukic (8) : Prospect à suivre pour la prochaine Draft. Il pourrait rendre de sacrés services dans la raquette de nombreuses franchises.

Les Nigérians

Uzoho (6) : 2 matchs de Liga dans les jambes, 19 piges, et le voila propulsé titulaire en Coupe du Monde. Francis est en place.

Idowu (4) : Il faisait partie des joueurs qu’on ne connaissait pas. Ido who ?

Troost-Ekong (3) : Premier relanceur, il a passé son match à envoyer des merguez à ses offensifs. A conclu son match par un plaquage en règle sur Mandzukic.

Balogun (5) : Incertain avant le match, il a tenu sa place, et même plutôt bien ! Bien aidé par des Croates globalement inoffensifs.

Abdullahi (3) : Il a passé un sale quart d’heure. Enfin, six sales quarts d’heure plutôt.

Etebo (5) : Son match rattrape son CSC sur lequel il ne peut pas grand chose.

Ndidi (4) : Tout le monde attendait qu’il rende coup pour coup à Modric et Rakitic. Il a rapidement été étouffé. Rideau.

Obi Mikel (3) : Ses 50 ans commencent à peser.

Iwobi (3) : Désormais meilleur Instagrameur que footballeur.

Moses (4) : Le buffle de Lagos a couru, a crié, est tombé, a ralé. Mais n’a que rarement tenté de jouer au football de manière collective.

Ighalo (3) : Isolé en plus d’être éclaté. Autant vous dire que le Nigéria aurait pu jouer longtemps sans trouver la faille.

Le debrief de la journée, en direct, c’est ici : www.twitch.com/ultimodieztv Venez nous rejoindre !

Crédits photos :  Elena Rusko

L'Equipe Ultimo Diez