Pologne – Colombie : les notes

Qu’on se le dise, ce Pologne-Colombie était un match à mort. Avec une défaite au compteur pour les deux équipes, il fallait gagner ce soir ! Contre une Pologne apathique, dans une ambiance très sud-am, la Colombie a roulé sur le bloc de l’Est, et jouera sa qualif dans le match 3 contre le Sénégal !

Les Polonais

Szczesny (4) : Pas spécialement inspiré sur la tête de Yerry Mina, en revanche, il ne peut rien sur le tir de Tigre et de Cuadrado.

Piszczek (3) : Pas aligné à son poste préférentiel et ça ne lui a pas vraiment réussi.

Bednarek (2) : Beaucoup de mal à lui trouver des qualités.

Pazdan (4) : Un peu meilleur que ses deux compères en défense centrale.

Krychowiak (4) : Qu’elle parait loin l’époque du Krychowiak de Séville…

Goralski (3) : A réussit l’exploit de nous faire croire que son équipe jouait à 10, ce qui aurait pu expliquer la performance polonaise.

Berezynski (4) : Au moins il a couru. Remplacé par Teodorczyk à 20 minutes de la fin du match.

Rybus (3) : Au bon souvenir de sa période lyonnaise, il a décidé d’être nul et transparent.

Zielinski (4) : C’est bien évidemment plus simple de combiner avec Hamsik et Mertens qu’avec Psychokwak et Berezynski…

Kownacki (2) : Sacrée saucisse ce Kownacki… Remplacé par Grosicky à l’heure de jeu. Qui n’aura rien pu changer.

Lewandowski (3) : A décroché le rôle principal dans le remake de « Seul au Monde » !

Les Colombiens

Ospina (5) : Pratiquement une blessure par intervention qu’il a eu à faire ce soir. Le meilleur ratio depuis Abou Diaby.

Arias (6) : une hyper-activité dans son couloir qui aura bien soulagé Cuadrado.

Yerry Mina (7) : Le Doria du Barça. Le Carles Puyol de la Colombie.

Sanchez (6) : je n’ai besoin de personne en Harley Davinson. Une phrase prise au pied de la lettre par Lewandowski, qui lui aura permis de passer une soirée plutôt tranquille.

Mojica (5) : discret, il se sera plus distingué par ses qualités de « air tackling » que par son football.

Barrios (5) : La caution « rugueuse » au sein d’un milieu technique. Il aura fait du bien sans trop se faire remarquer.

Aguilar (non noté) : 30 minutes et puis s’en va. Remplacé par Uribe qui aura fait son match.

Cuadrado (7) : Compense son QI foot pratiquement inexistant par des qualités physiques et techniques hors du commun. +1 pour sa spéciale enchaînement de dribbles dans la surface en première période.

James (8) : La deuxième meilleure raison d’aller voir un match de la Colombie à la Coupe du Monde après les supportrices des Cafeteros.

Quintero (8) : Une véritable renaissance pour un joueur qui enchaînait les galères. Le monde du football est heureux ce soir.

Falcao (6) : 90% de contrôles ratés, bien masqué par un placement et une finition au top sur son but.

 

Crédits photos : AFP PHOTO / SAEED KHAN

0

L'Equipe Ultimo Diez