Croatie-Angleterre : les notes

Ça y est, la France connaît son adversaire : ce sera la Croatie. Leur première finale de Coupe du monde de leur histoire. On pensait les Anglais capables de tenir, mais ils ont trop attendu. Pour la troisième place nous aurons donc droit une nouvelle fois à un Belgique-Angleterre.

La Croatie :

Subasić (6,5) : A empêché les Anglais de marquer un deuxième but.

Vrsaljko (7) : « Le latéral croate le plus actif ». Merci Bixente pour ta perspicacité. Sauve sur sa ligne la tête de Stones pendant les prolongations.

Lovren (6) : Le joueur préféré de tous ceux qui retournent leur veste a été trop souvent en retard sur ses duels et a commis beaucoup de fautes. Pas de commentaires sur sa frappe lointaine. +1 parce qu’il a fini le match.

Vida (6) : Il a passé son temps à venir en aide à Strinić. Vida Merdia mais il va quand même gueuler « gloire à l’Ukraine ».

Strinić (4) : Il est devenu le petit chien de Sterling à force de lui courir après. Sorti sur blessure, en même temps…

Rakitić (5,5) : UltimoProphétie jusqu’à la fin des 90 minutes. Comme quoi, il peut être important sans aller au TAB.

Brozović (5,5) : Il a été obligé de rester très bas pour aider ces coéquipiers en défense.

Rebić (7) : Le seul croate vraiment en forme du début à la fin. L’harangueur de foule.

Modrić (6) : Il a fait l’erreur en tout début de match de provoquer le coup franc qui a amené le but anglais. La peur d’affronter N’golo sans doute. Bien meilleur en seconde période cependant.

Perisić (2) puis (10) : De l’ombre à la lumière, le néant puis le clutch player. La clim.

Mandzukić (6) : N’a touché quasiment aucun ballon sauf celui de la gagne. +2 points pour Gryffondor.

 

L’Angleterre :

Pickford (6) : S’appeler Jordan n’a jamais été aussi cool.

Maguire (5) : Pas de coup de casque cette fois-ci.

Stones (6) : Jean Pierre dur comme un roc, sauf en fin de match.

Walker (6) : Ce soir c’était plutôt Kyle Runner.

Young (5) : Ashley Old.

Lingard (4) : Moins de dab et plus de ballon J-Lingz.

Henderson (6) : Pourquoi il fait pas des passes laser à Liverpool ?

Alli (4) : Allez Bamidele on retourne faire des sextapes (on sait que c’était pas lui).

Trippier (9) : Pour la beauté du coup franc c’était 10 mais Perisić l’a bien eu donc 9.

Sterling (5) : Choke your body.

Kane (4) : No penalty no goal.

Nissart, Scouser. Xabi Alonso est l'essence même de la classe sur le terrain comme en dehors.

Laisser un commentaire