FRANCE – CROATIE : LES NOTES

On partait sur un coupdepiedarrêtico de qualité, on finit sur un match ouvert. Mais en a-t-on réellement quelque chose à faire ? Et bien non car nous sommes champions du Monde pour la deuxième fois de l’Histoire ! Après de la sueur, des larmes et presque du sang, la bande à Dédé est allée au bout envers et contre tous. Merci les Bleus <3 (et on se dit à dans deux ans bien sûr). Ah d’ailleurs, on fait une bise aux Belges.

LES CHAMPIONS DU MONDE

LLoris (5) : Il n’avait pas atteint son quota boulettes depuis un mois, faut pas lui en vouloir.

Hernandez (6) : Bagarre et ballon pour Lucas. La vie de rêve, quoi.

Umtiti-Varane (6) : On remercie Koscielny du fonde cœur pour s’être blessé.

Pavard (4) : Il a eu un peu de mal mais ON EST CHAMPIONS DU MONDE, alors on s’en fout.

Kanté (3) : Visiblement touché par la polémique d’hier sur Twitter, il a peut-être réalisé son match le moins abouti en Équipe de France.

Pogba (7) : FORT-TENDU-ENROULÉ.

Matuidi (6) : Les buts sont-ils venus du côté droit croate ? Non. C’est donc une autre mission accomplie pour Blaisou. On rentre à la base. Avec le trophée.

Griezmann (8) : Qu’elle est loin l’époque où il ratait un penalty sur deux. On remercie en tout cas Cholo de lui avoir greffé une belle paire de balloches.

Mbappé (7) : Ah les Croates ils pensaient vraiment qu’en lui laissant deux mètres il allait jouer à la dînette ? Xptdr.

Giroud (6) : Note globale pour l’ensemble de son travail durant la compétition aussi bien avec que sans ballon. One more win for Didier Deschamps.

LA CROATIE

Subasić (3) : Deux contre-pieds et on rentre à la maison.

Strinić (4) : Pas facile de défendre sur Mbappé et d’apporter offensivement en même temps.

Vida (3) : Des grands cris de vikings pour lâcher son marquage au premier appel contre-appel.

Lovren (3) : Bsahtek « l’un des meilleurs défenseurs du monde » hein.

Vrsaljko (5) : Match sans plus.

Brozović (4) : Une crête et un bouc. Est-on dès lors vraiment étonnés de sa transparence ?

Rakitić (5) : Peu en vue sans doute car la sélection croate est essentiellement passée par les côtés pour attaquer.

Modrić (6) : Ça fait mal au cœur de le voir ainsi, sans solutions. (Non c’est faux, on est aux anges)

Perisić (5) : Le troll raté. Simule une blessure à la jambe gauche trois jours avant le match puis envoie une cacahuète avec cette même jambe avant de provoquer un penalty.

Rebić (6) : Crackito.

Mandzukić (4) : La version upgrade de Giroud avec les csc en plus (bah ouais, on peut pas tout avoir).

Crédits photos : FRANCK FIFE / AFP

4-4-2 losange et presunto comme exutoires.