[Trophée des Champions] PSG – Monaco : les notes

Premier match officiel de cette saison 2018-2019 et comme d’habitude, le PSG remporte le Trophée des Champions, cette année délocalisé en Chine. Score sec, 4-0 face à Monaco, de quoi mettre en confiance les parisiens et prouver que Jardim avait vu juste sur les qualités et les manques de son équipe actuelle.

Les parisiens

Buffon (6) : On ne parlait que de lui depuis son arrivée et au final : 0 dribble réussi, aucun tir cadré. Surcôté.

T.Silva (6) : Il a manqué toute la préparation et a (logiquement) semblé moins à l’aise et serein aujourd’hui. On lui pardonne.

Rimane (6) : Marquinhos va s’inquiéter pour sa place de titulaire. Mais Rimane bien qui rira le dernier.

Dagba (6) : Chatoyant dans son couloir. Serrano a parlé chinois.

N’Soki (7) : Double passeur décisif, il a vieilli Raggi de 10 ans. Ce qui lui fait donc 65 ans.

Diarra (6) : Souvent dans l’ombre et disponible pour ses coéquipiers.

Verratti (9) : Sa façon de danser avec le ballon dans les petits espaces et ses passes téléguidées nous avaient manqué.

Rabiot (8) : On l’avait abandonné au fond du trou après sa non-sélection au Mondial, mais il revient plus fort que jamais. Justesse, volume de jeu, prise d’espace… il obtient la faute qui donne lieu au but de Di Maria.

Nkunku (7) : Pas sûr qu’il joue beaucoup une fois que Paris aura bouclé son mercato, mais il met toutes les chances de son côté.

Weah (6) : Le prochain secrétaire d’Etat du Libéria est resté patient pour ouvrir son compteur but avec le PSG en match officiel.

Di Maria (8) : Mister Bombazo.

Les monégasques

Benaglio (4) : On ne t’en veut même pas, c’est un match digne de ta dernière saison à Wolfsburg : une défense dans un buffet au resto chinois et des adversaires aussi brûlants que la chaleur en Chine.

Raggi (3) : L’autoroute A7 a été transporté pour le match et déposé sur le côté droit monégasque. Andrea a décidé de continuer cette saison pour récolter le plus de points pour la retraite.

Glik (5) : Heureusement qu’il était présent ce soir, parce que le résultat serait digne d’un score dans un premier quart temps en NBA.

Jemerson (3) : Toi, tu connais que la bagarre mais quand il s’agit de défendre intelligemment, on a l’impression que tu transformes en une personne non binaire.

Serrano (4) : Le duel entre 1998 a été remporté par son adversaire direct. Encore du boulot pour être comme Mendy.

Ahoulou (5) : Un joueur du peuple qui va exploser dans une équipe de riche. Mais la chose qui est cool : c’est l’un des meilleurs joueurs.

Tielemans (5) : Un an après ton match référence sous les couleurs monégasques, l’anniversaire a un goût amer.

Pelé (3) : Bon bah une chose est sure, tu n’es pas aussi somptueux que le marseillais et aussi talentueux que le brésilien. Il reste du travail.

Grandsir (5) : La mobylette normande a réussi à faire certaines différentes sur ses principes de balle mais elles n’ont pas suffi. Une première très encourageante.

Jovetic (7) : Très grosse 1ère période dans son activité et son jeu dos au but mais malheureusement, pas beaucoup de ballon sur la seconde. Vivement sa doublette avec Radamel.

Lopes (5) : Maintenant que Lemar et Fabinho sont partis, faudrait que ton pantalon soit un peu plus lourd cette saison.

Keita (3) : Il a dû jouer piston depuis son entrée. Vivement le retour de Sidibé.

Diop (4) : Percussion, vitesse et engagement, c’est vraiment pas mal.

 

Crédits photos : Zhong zhenbin / Imaginechina

L'Equipe Ultimo Diez