[Premier League] Tottenham – Liverpool : les notes

A quelques jours de leur entrée en Ligue des Champions, Tottenham et Liverpool s’affrontaient dans la rencontre au sommet de la 5ème journée de Premier League. Et ce sont les hommes de Jurgen Klopp qui s’imposent somme toute assez logiquement (2-1), l’absence de Lloris ayant été très préjudiciable pour les Spurs

Les Spurs

Vorm (4) : Bon sur sa ligne quand on lui tire dessus. Allez, vite le retour d’Hugo (même ivre).

Trippier (4) : Combatif mais… Tout aussi approximatif.

Alderweireld (4) : Certaines de ses interventions ont évité aux Spurs de repartir avec une valise.

Vertonghen (3) : Pas un match de champion. Normal direz-vous, il est Belge et joue à Tottenham.

Rose (2) : L’épine dans le pied des hommes de Pochettino.

Dier (3) : Vivement qu’il en ait envie, d’ailleurs.

Winks (3) : Le milieu de poche a fini dans celle des Reds. Inexistant.

Dembele (4) : Match à oublier, comme pour ses dix autres coéquipiers.

Eriksen (4) : Difficile de faire du Mozart quand on est entouré de trompettes.

Lucas (5) : Meilleur joueur des Spurs. Bon, en même temps, il ne risquait pas d’être écrasé par la concurrence.

Kane (3) : A peine la moitié d’une occase. Parfois, ça lui suffit pour scorer. Pas aujourd’hui.

Les Reds

Alisson (6) : Au moins il n’a pas tenté de crochet – roulette sur un attaquant adverse!

Alexander-Arnold (7) : Cet individu est âgé de 19 ans. Voilà.

Gomez (7) : Cet individu est âgé de 21 ans. Encore voilà.

Van Dijk (Monstre) : Un match monstrueusement monstrueux.

Robertson Carlos (99) : Vivement qu’il tire les coup-francs lui aussi.

Milner (7) : Cet individu est âgé de 56 ans et il progresse encore.

Wijnaldum (6) : Match lambda mais un coup de casque qui FINIT SA COURSE DANS LA CAGE

Keita (6) : Il n’est pas encore adapté au jeu des Reds et ça se ressent mais il progresse, toujours un peu plus.

Salah (5) : Il ne marque pas mais qu’est ce qu’il est utile dans le jeu. Pêche parfois par égoïsme.

Mane (4) : Sûrement le joueur de Liverpool le plus égoïste aujourd’hui. Il reste encore une certaine marge de progrès à Sadio

Firmino (6) : Un but moche reste un but mais il faut nous expliquer ce qui est arrivé à tes chicots Bobby.

 

 

Crédits photos : AFP PHOTO / IKIMAGES / Ian KINGTON

L'Equipe Ultimo Diez