[Europa League] Slavia Prague – Bordeaux : les notes

Oui, des gens ont regardé ce match ! Non, il n’était pas vraiment plaisant. Dans une rencontre globalement dominée par l’équipe à domicile, Prague s’impose petitement (1-0) face à Bordeaux. Rien de dramatique comptablement pour les Gigis mais il faudra montrer plus si la bande à Bedouet veut sentir l’odeur des 16ème de finale.

Les tchèques

Kolář (6) : Pas grand-chose à faire. On a apprécié le design de son maillot.

Coufal (6) : Très présent offensivement. Valeur sûre de l’équipe.

Ngadeu-Ngadjui (4) : Il a réussi à se faire prendre de vitesse par Sankharé. En-dessous de la moyenne direct.

Kúdela (5) : Pour jouer des coudes, il est là. Pour défendre à l’amiable c’est plus dur.

Bořil (6) : Moins en vue que son pendant droitier, il a quand même assuré sur son côté gauche.

Hušbauer (7) : La même sensation qu’en district quand il y a un gars trois niveaux au-dessus de ses coéquipiers.

Souček (7) : Marcher sur Bordeaux, c’est le dernier de ses soucis.

Zmrhal (6) : Une énorme patate en pleine lucarne. Ça suffit.

Traoré (6) : Du mouvement, de nombreuse tentatives… Un peu trop juste pour être le joueur qu’il voudrait être cependant.

Stoch (6) : Kouroukoukou roukoukou stoch stoch

Tecl (5) : Il s’est battu comme un chien tout le match mais ce n’était pas son jour.

Les bordelais

Costil (5) : N’en déplaise aux anti-Benoit, il a fait son match. N’a rien pu faire sur le but.

Palencia (4) : A perdu son short deux-trois fois.

Kounde (4) : Depuis son interview donnée à Winamax, ce n’est plus le Jules de la saison dernière.

Pablo (5) : Il est revenu plus tôt que prévu et est encore loin de son niveau.

Sabaly (5) : La seule excuse est qu’il revient de blessure.

Tchouaméni (4) : Aucun pressing. À 18 ans, il se préserve comme papi Jaroslav.

Plasil (2) : 36 ans et toujours titulaire. On dirait un employé qui continue de travailler pour pouvoir partir à la retraite alors qu’il est hors de forme. Remplacé par Otavio (NN) qui aurait dû entrer depuis longtemps.

Sankharé (2) : Et même après ce match, on ne comprendra toujours pas qu’il faut un milieu créateur à Bordeaux. Remplacé par Cornelius (7) car il a fait la seule frappe cadré du match côté bordelais.

Kalu (5) : Le peu de ballon qu’il a eus, il les a plutôt bien exploités mais un peu en dessous de ses performances en L1.

Briand (4) : Tu nous manques Cheick.

Kamano (4) : Lui qui apporte de l’explosivité au jeu bordelais n’a pas apporté sa patte habituelle. Remplacé par Karamoh (NN) à l’heure de jeu qui a fait ce qu’il a pu.

Crédits photos : AFP PHOTO / Michal CIZEK

L'Equipe Ultimo Diez