[Ligue 1] Marseille – Caen : les notes

A peine 72 heures après sa désillusion chypriote, l’OM recevait Caen pour tenter d’accrocher le podium avant la trêve. Face à des normands frileux et limités, les olympiens ont dominé les débats et s’imposent (2-0). De quoi garder la tête froide pendant la trêve internationale.

Les marseillais

Mandanda (6) : Il avait perdu l’habitude de ne plus encaisser de but. Un clean-sheet qui devrait lui faire du bien.

Sakai (6) : Guerrier polyvalent.

Kamara (6) : La force tranquille. On en oublierait même qu’il a l’âge d’être en première année de fac.

Rami (6) : Pamela qui continue l’aventure DALS, Adil qui signe un retour rassurant. Excellent week-end pour Bonnie and Clyde.

Sarr (6) : Solide défensivement, toujours content de pouvoir déborder. Petite promenade pour Bouna.

Strootman (6) : Étonnamment meilleur avec Luiz Gustavo à ses côtés.

Gustavo (7) : Étonnamment meilleur avec un cran plus haut.

Thauvin (6) : Beaucoup de déchets et de raids solitaires mais un but et une passe D. De retour en haut du podium des buteurs, en attendant Neymar ce soir.

Payet (6) : A ce niveau là, il vole.

Ocampos (4) : L’énigmatique Lukita.

Mitroglou (5) : Un énorme raté puis un but volé à Thauvin qui le sauve. La mitraillette de Mykonos peine à se décharger.

Les caennais

Samba (5) : Battu sur les deux buts, il a au moins le mérite d’avoir permis à son ancien club de ne pas entrer en crise.

Armogoum (2) : Il a littéralement pris l’eau défensivement et n’a rien pu apporter offensivement. Un match marqué par la régularité en somme.

Djiku (4) : Forcément à force de défendre en reculant, les adversaires ont des espaces. S’ils ont des espaces, ils marquent.

Baysse (5) : Il va être dans les cauchemars d’Adil Rami cette nuit. Par contre Mitroglou sera dans les siens.

Guilbert (3) : Face à un ailier qui a un cerveau, il est fautif sur au moins deux buts sur ce match.

Oniangue (5) : Dadju a sorti «Ma reine», Orelsan va sortir «mon prince». -1 pour la perte de balle qui amène le second but.

Peeters (5) : Pan.

Fajr (6) : Vision du jeu, qualité de passe, vista, pas de «ish ish» à chaque dribble. Un rebeu décidément pas comme les autres.

Ninga (4) : Faut se reconvertir dans le handball maintenant monsieur.

Crivelli (3) : Mauvais match de Triple H aujourd’hui.

Beauvue (3) : Ses nombreuses approximations portent à croire qu’elle n’est pas si claire.

 

L'Equipe Ultimo Diez