[Amical] France – Islande : les notes

La Coupe du Monde continuait, ce soir, son tour de France. Elle avait posé ses valises au Roudourou, à Guingamp, pour le match amical opposant les Bleus à l’Islande. Dominés, les valeureux islandais ont procédé en contre et sur coup de pied arrêté pour inquiéter des français pas franchement fringants. Score final : 2-2, un nul de prestige pour les hommes venus du froid, et une rencontre honteuse dans les intentions pour les Champions du Monde. Sauvés par les bonnes rentrées d’Mbappé et d’Ndombelé.

Les Bleus

Lloris (7) : Ces derniers temps, il était connu pour ses coudes levés. Ce soir, il a montré qu’il savait aussi très bien tendre ses bras. Sans lui, c’eut été la débandade.

Digne (4) : Retour compliqué pour le latéral d’Everton. Malgré sa rhinoplastie, il sent toujours aussi mal le jeu.

Kimpembe (3) : Désastro Kimpembe, Kimpembe … Impliqué dans les deux buts encaissés.

Varane (5) : Anticipation, duels gagnés, il a soulagé quand le danger approchait. Sorti à la mi-temps et remplacé par Zouma (5) qui est revenu sur la pointe des pieds. Assez pour être propre.

Pavard (4) : La dernière fois que la France était en difficultés, il avait sauvé la nation. Pas cette fois…

Nzonzi (5) : Excellent début de match avant de rentrer dans le rang. Mais que la pieuvre de la Roma fut précieuse à la récup’.

Pogba (4) : On a vu le mauvais Paul. Celui a qui Mourinho tire les oreilles. De beaux changements d’ailes mais on attend plus …

Thauvin (3) : Dépucelage compliqué.

Griezmann (3) : L’Islande lui rappelait tellement l’Atleti qu’il a décidé de les aider.

Dembelé (3) : Il sait plus s’il est gaucher ou droitier mais Deschamps sait qu’il sera bientôt sur le banc.

Giroud (3) : Battu dans les douels.

Les islandais

Rúnarson (5) : Il a fait son repérage pour son prochain voyage dans l’enfer du Roudoudou. Remplacé par Halldorsson (5) qui sort encore une parade au top mais malchanceux sur la réduction du score française.

Sævarsson (5) : Un des principaux rocs islandais qui fait le taff une fois de plus.

R. Sigurdsson (6) : La première partie de la muraille, toujours présent et rigoureux défensivement.

Árnason (6) : L’autre partie de la muraille qui marque son but de la tête.

Eyjoflsson (5) : La solidarité entre coéquipiers. L’entraide islandaise.

Traustason (5) : Ni bon ni mauvais. Il s’est fondu dans les « -sson »

Bjarnason (6) : Une frappe simple, limpide.

Sigurjónsson (5) : Match assez propre au milieu. Quand on a Gylfi pour épauler en même temps…

Gudmundsson (5) : L’un des principaux titulaires du onze type a fait un match très correct au milieu.

G. Sigurdsson (5) : Gylfi frappe de loin. Pléonasme.

Finnbogason (6) : Il faut regarder un peu plus la Bundesliga pour savoir qui il est.

 

 

Crédits photos : LOIC VENANCE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire