Orléans-PSG : les notes

Orléans aura peut être des regrets. Après une partie solide, les Orléanais s’inclinent 2-1 face au PSG, eux qui avaient réussi à revenir au score après le repos. Tenant du titre, le PSG s’est presque fait peur et peut remercier Diaby pour son but salvateur.

Orléans

Renault (6) : Il savait qu’il aurait du pain sur la planche ce soir. Ce qu’il savait moins, c’est qu’il n’irait chercher le ballon que deux fois dans ses filets

Furtado (5) : Nelly Furtado est de retour.

Mutombo (6) : Les plus basketteurs n’ont pas pu s’empêcher de gueuler « Not in my house » en voyant son match. Trashtalk.

Bouby (5) : Le PSG a interdit le journal L’Equipe de conférence de presse. C’est justice pour le consultant de la chaîne que d’avoir donné son maximum pour fermer les portes aux attaquants parisiens.

Pinaud (6) : Après avoir bloqué les autoroutes, les péages ou les ronds points, voilà que les gilets jaunes ont voulu bloquer Cavani et compagnie.

Lopy (6) : A fait pipi sur Gigi Buffon.

Ziani (6) : Sa détermination a emmené tous ses coéquipiers avec lui. Un air de CAN 2010.

Avounou – Ephestion (5) : Très présents aussi bien défensivement que pour leurs partenaires en attaque.

Cissokho (6) : Gros match du meilleur passeur de Ligue 2. Malheureusement, ses passes n’ont pas toujours trouvé preneur.

Le Tallec (3) : Au fond, quel est l’intérêt pour un joueur de seconde division de jouer la coupe de la ligue quand on a déjà une ligue des champions à son palmarès ?

Paris Saint Germain

Areola (non-noté) : On parle de Rabiot depuis des semaines mais lui ne serait-il pas en train de nous faire une Rabiot en toute discrétion ? En fin de contrat en juin, passé derrière Buffon dans la hiérarchie, ça ne sent pas très bon. Remplacé par le légendaire Buffon à la mi-temps à cause d’une blessure au dos (lombalgie).

Alves (5) : Le danger est un peu trop venu de son côté dans ce match. Peu en vue offensivement malgré quelques passes bien senties.

Kimpembe (5) : Quelques atermoiements lors de sa première mi-temps mais beaucoup plus solide en seconde.

Silva (7) : Dans n’importe quelle configuration, Thiago Silva livre des copies très sérieuses et parfaites. Exemplaire.

Bernat (5) : Pas grand chose à signaler sur le match de l’homme aux deux buts les plus importants de la première partie de saison. Les 5m€ sont déjà rentabilisés, n’en déplaise au président du Bayern.

Marquinhos (7) : Match après match il s’emploie à nous faire croire qu’il peut devenir un bon milieu de terrain.

Draxler (5) : Si l’on devait donner une définition de la neutralité après ce match là on montrerait sans doute son match en exemple.

Nkunku (5) : Trouvé entre les lignes de nombreuses fois en première mi-temps. De vraies dispositions dans le jeu sans ballon mais du déchet dans le dernier tiers et surtout le ballon perdu sur l’égalisation orléanaise.

Choupo (4) : Pas un match facile pour le camerounais ce soir dans le traquenard Orléanais.

Cavani (7) : Oh un but de l’extérieur de la surface pour Edinson, c’est assez rare pour être souligné. Son 13 eme sur 183 inscrits au PSG. Un match d’une propreté technique rarement entrevue chez l’Uruguayen.

Di Maria (6) : Sa connexion avec Cavani est toujours aussi bonne. Sa passe décisive sous forme de louche pour Cavani fut un régal pour les yeux. Sorti sur blessure à la cheville.

Crédits photos : FRANCK FIFE / AFP

L'Equipe Ultimo Diez