Real Madrid – Atletico Madrid : les notes

Jour de Derby de Madrid en Liga ! Le Real recevait l’Atletico pour conforter sa première place face aux voisins colchoneros. C’est chose faite grâce à un but de l’inévitable Karim Benzema. La Maison blanche est sur le toit de l’Espagne. Les notes :

Real Madrid :

Courtois (6) : Pas grand chose à faire hormis un énorme arrêt en première période.

Ramos (6) : Tellement à l’aise en défense qu’on l’a surpris plusieurs fois aux avant-postes dans la première demi-heure.

Varane (7) : Raphaël Varane… Masterclass… On est enseeeemble.

Mendy (7) : Quand il sera aussi fort offensivement que défensivement, il va faire des dégâts. Son assist pour Benzema en est la preuve.

Carvajal (4) : Beaucoup d’espace dans son dos, beaucoup de fautes, beaucoup d’idées et peu de réussite.

Casemiro (6) : Qui peut s’asseoir en face de lui et lui dire : « je suis un meilleur 6 que toi actuellement » ? Qui ?

Modric (6) : Lukita n’a plus rien à voir avec le joueur de la saison dernière. En attaque comme en défense, il était partout sur le terrain.

Kroos (5) : Faut-il encore préciser qu’il peut déposer le ballon sur le pied de n’importe qui, n’importe où et n’importe quand ? Remplacé à la mi-temps par Vinicius (6) pour amener de la folie.

Valverde (8) : Est aussi important pour le Real  que la moulaga dans un texte de Heuss l’enfoiré.

Isco (4) : Il a énormément couru et a effectué de beaux gestes mais n’a jamais pu se montrer dangereux. Aussi remplacé à la pause par Vazquez (5).

Benzema (6) : Peu inspiré en première période, il ne laisse aucune chance à Oblak sur sa première occasion.

Atletico Madrid :

Oblak (3) : N’a pas pu faire sa parade salvatrice hebdomadaire.

Vrsaljko (2) : Un gros bisou sur la joue de Luka Modric avant le coup d’envoi puis des encouragements chaleureux pour son frérot depuis son siège situé près de la ligne de touche. Un véritable ami.

Savic (4) : Fumé par le fumier.

Felipe (5) : Giménez lui manque et ça se comprend.

Lodi (2) : Lancer MovieMaker. Importer « Renan_Augusto_Lodi_amazing_skills_2020_compilation.wmv ». Importer « Oggy_et_les_cafards_generique.mp3 ». Enregistrer le projet.

Correa (3) : Un type nommé Marcel avait pour habitude de le réduire au silence dans les Derbys, maintenant un autre appelé Ferland. Le Real cherche de toute évidence à le briser.

Llorente (2) : Humilié en mondovision pour son premier derby en tant que titulaire dans son ancienne maison. Au moins ZZ aura pas de regrets, c’est bieng.

Partey (6) : Toujours avoir un Thomas dans sa manche pour tenter de contenir cinq milieux du Real en même temps.

Saúl (4) : Capable par intermittences de montrer le joueur qu’il pourrait être ailleurs que dans ce club.

Vitolo (3) : Pour une fois que Simeone se trouve un joueur capable d’amener des actions dans le camp adverse il fallait que c’en soit un qui se charge de les saborder tout seul.

Morata (6) : J’attends, pas grand-chose de spécial, les jours passent et se ressemblent un peu… Tout le temps, la tête dans les étoiles, des tonnes de parpaings défilent sous mes yeux. Pourtant je me sens si seul, hey, hey, hey, hey…

Photo crédits : Iconsport

0

L'Equipe Ultimo Diez