[Coupe de France] Lyon – Marseille : les notes

C’était l’affiche de ces quarts de finale de Coupe de France : Lyon recevait Marseille dans un nouvel « Olympico », 3 mois après la victoire de l’OM au stade Vélodrome. Et les Lyonnais ont pris leur revanche dans un match peu emballant (1-0) grâce à un but tardif d’Houssem Aouar (81e).  Les notes des 22 acteurs.

Les hommes de Garcia

Lopes (6) : Vu ce qu’il a eu à faire, il aurait pu laisser la place à son grand ami Tatarusanu.

Tete (4) : C’est plus simple de défendre quand Payet ne joue qu’une mi-temps.

Andersen (6) : Ni inquiété, ni inquiétant. Ses longues transversales vers Terrier en première période auraient pu être l’amorçage d’actions dangereuses.

Denayer (5) : Match tranquille mais on attend que l’animation offensive vienne aussi de la charnière centrale dans ce genre de match.

Cornet (4) : Un prénom qui prédestine à être un bon latéral gauche en France. Ou pas.

Tousart (4) : Sans doute préoccupé par la démission de Klinsmann à Berlin. Remplacé à la 51e par Thiago Mendes (5), qui a fait l’honneur de passer au Groupama Stadium enfiler un short avant de filer au carré VIP du Macumba.

Caqueret (6) : Y’en a un qui ne veut pas que Bruno, le petit nouveau, lui prenne sa place de premier de la classe.

Aouar (6) : Comme d’habitude, des fulgurances et du déchet. Il s’en sort une nouvelle fois très bien avec un magnifique but qui vient sauver son match.

Toko Ekambi (4) : Difficile de créer des occasions quand on n’arrive pas à prendre Sakai de vitesse. Bienvenue à nouveau en Ligue 1 Karl !

Dembélé (2) : N’a jamais été en mesure de se procurer une occasion, ni même de convertir un penalty. Remplacé à la 85e par Marçal (non-noté), une classique de Rudi Garcia.

Terrier (5) : Martin a beaucoup tenté, mais n’a pas beaucoup marqué… Comme à tous les matches en fait. Remplacé à la 77e par Bertrand Traoré (6), qui a trouvé le décalage permettant de mettre fin à notre ennui.

 

Les hommes de Villas-Boas

Pelé (6) : Même lui en a eu marre et a préféré laisser Aouar marquer pour abréger nos souffrances.

Sarr (4) : Bouna Starr n’a pas vraiment brillé ce soir.

Alvaro (5) : Pour Alvaro il n’y a qu’un seul Olympique, pour les spectateurs il n’y en avait aucun. On était plus proche d’un Lyon la Duchère – Athlético Marseille que d’un Olympico.

Kamara (6) : À l’aise dans les duels, un peu moins dans ses transmissions. N’est pas Caleta-Car qui veut.

Sakai (4) : Jeux de mains, jeux de vilains.

Strootman (5) : Match moyen du Hollandais grincheux.

Rongier (4) : À chaque match, il se sent obligé d’envoyer un ballon aux supporters dans le virage.

Sanson (3) : Son QI foot est aussi élevé que le niveau du match de ce soir.

Lopez (4) : Très discret, il n’a pas suffisamment pesé dans le jeu. Max pas de menace.

Payet (7) : Didier, on veut que tu mettes Payet dans nos vies cet été.

Germain (1) : On avait plus vu une telle performance depuis Casper. C’est le GOAT, le ghost of all time.

Crédit photo : Icon Sport

0

L'Equipe Ultimo Diez