Atalanta Bergame – Valence FC

L’Atalanta continue de s’amuser en Europe et de revir les amateurs de football. Ce soir ils ont pris une option pour la qualification au prochain tour en s’imposant 4-1 à domicile face à Valence. 

Les notes de Bergame

Gollini (6) : Il remercie ses défenseurs et ses montants, qui l’ont bien aidé à garder son électrocardiogramme au calme. Et si en plus Maxi Gomez lui fait des cadeaux…

Toloi (6) : La fusion d’un stoppeur et d’un quaterback.

Palomino (7) : Ce très bon défenseur central argentin n’est jamais appelé en sélection, au bénéfice de mecs comme, au hasard Nicolas Otamendi.

Caldara (6) : Mattia titulaire pour un match de Champions League à San Siro. Sauf que c’est pas avec le Milan. Il vous passe le bonjour.

Hateboer (8) : Il a défendu avec le cul mais on s’en fout, il claque un doublé de daron.

de Roon (6) : Le plus fabuleux des moteurs a besoin d’huile pour fonctionner et avoir les meilleures performances possibles. Et bien l’huile ici, c’est lui.

Freuler (7) : Acheté 1,5M à Lucerne par l’Atalanta. Je pense fort à vous les clubs de Ligue 1.

Gosens (7) : La modernité du poste. Si vous voulez briller en société, dites que vous avez hâte de voir ce latéral allemand sous-côté dans un plus grand club.

Pasalic (6) : Il était la caution sobriété et efficacité derrière les deux tarés en attaque.

Papu Gomez (8) : D’aucuns aiment les aventures. Il est une aventure. Il n’est pas trop tard pour monter sur la croisière enchantée des Gomezistas. Viens, on est bien.

Ilicic (9) : Il a transformé le match en partouze. Quel match, quelle saison mes aïeux.

Gian Piero Gasperini (10) : Le mec fait pipi sur Valence, mène 4-1 à la 75ème et sort un défenseur central pour faire entrer Zapata. Le panache.

Les notes de Valence

Domènech (3) : Il a retardé l’échéance… Pas très longtemps mais il l’a retardée.

Wass (2) : Imaginez sa tête quand on lui a appris qu’il allait encore devoir s’y coller pour jouer latéral parce que Florenzi s’est blessé après 2 semaines.

Diakhaby (3) : Fort au duel. C’est juste dommage qu’il n’y ait pas eu de 9 aligné face à lui pour les disputer.

Mangala (2) : Mieux incorporé dans les textes de Heuss l’Enfoiré que dans la défense de Valence.

Gayà (2) : « Hateboer ma tuer ».

Ferran Torres (4) : Mis sous cloche par Gosens, il est tout de même parvenu à être le plus dangereux de son équipe…

Parejo (5) : Aussi précis avec le ballon que dépassé par les transitions bergamasques.

Kondogbia (6) : Vu que même les commentateurs l’ont oublié on va se répéter : Il n’est PAS sélectionnable pour l’Euro avec les Bleus.

Soler (3) : Transparent depuis de trop nombreuses semaines.

Guedes (2) : Rodrigo c’est le beau jeu, Guedes c’est un sprinteur.

Maxi Gómez (3) : Un coq avec une frappe de poussin.

Credit photo : LaPresse / Icon Sport

0

L'Equipe Ultimo Diez