Olympiakos – Arsenal : les notes

Ça aura pris du temps mais sont les anglais qui ont pris leur option pour la qualification, non sans trembler. C’est grâce à un but tardif de Lacazette que les Gunners peuvent rentrer à Londres avec un avantage. Mais attention, rien est encore fait. 

Les notes d’Olympiakos

Sa (5) : Il a beau avoir un nom de clown, c’est loin d’en être un. En plus, il est plutôt bel homme. Ça mérite la moyenne.

Elabdellaoui (5) : Il manquait juste son compatriote Håland pour transformer ses centres. L’Europe tremble déjà.

Semedo (6) : Le OG portugais sera malheureusement encore une fois en prison au match retour pour un nouveau carton jaune. Pourtant, les médias salivaient déjà à l’idée d’un combat de rue face à Kolasinac.

Ba (7) : UN MONSTRE. En voyant son match, la légende dit que Hadès aurait décidé de le substituer à Cerbère pour garder les Enfers. Faudra juste faire gaffe à Lacazette dans ton dos garçon.

Tsimikas (3) : Heureusement qu’il avait Valbuena devant lui pour savoir quoi faire avec le ballon. Malheureusement, en défense, personne ne peut l’aider.

Guilherme & Bouchalakis (6) : Tel Moïse, ces dieux grecs ont cadenassé à deux le milieu de terrain pour que le ballon passe obligatoirement sur les côtés. C’était peut-être pas une bonne idée finalement. Fortounis (6) a sagement pris le relais à partir de la 65ème.

Masouras (2) : A passé son temps à courir après son adversaire direct et à s’amuser au jeu du Saka et de la souris. Remplacé logiquement par Lovera à la 75ème.

Camara (5) : L’ancienne pépite de l’AC Ajaccio s’est montrée très percutante au milieu de terrain. Forcément, garder le même maillot ça facilite l’acclimatation.

Valbuena (6) : Ses petites gambettes et ces centres intérieur pied droit manquent clairement à la Ligue 1. C’est triste à la fois pour nos yeux et pour le niveau de notre championnat.

El-Arabi (4) : Vaillant mais pas récompensé par un but pour son abnégation. On aurait aimé dire qu’il manquait aussi à la Ligue 1 ce soir mais… Ah bah si en fait, il a encore toute sa place !

Les notes d’Arsenal

Leno (7) : Quelques parades qui permettront aux Gunners de mieux appréhender la seconde manche.

Sokratis (5) : Aligné latéral droit en hommage au légendaire Torosidis, absent ce soir.

Mustafi (6) : Un clean sheet, le genre de soirées qu’il doit savourer.

Luiz (7) : Peut être le Gunner le plus dangereux offensivement. Chacun l’interprétera comme il le souhaite.

Saka (7) : Le plus bel exemple de l’avenir radieux de l’Academy londonienne.

Xhaka (4) : L’horloge s’est déréglée au retour des vestiaires.

Guendouzi (4) : Le Dubaï gate puis le genou en vrac. 2020 débute mal pour Matteo l’Embrouille.

Willock (4) : Cadenassé.

Martinelli (4) : Une pensée pour ce jeune brésilien isolé. 6 passes réussies en soixante minutes.

Lacazette (4) : Sitter : in football, an easy opportunity to score a goal that a player misses (Cambridge Dictionary). Il en a manqué un, avant de venir crucifier les grecs. Le compte est bon.

Aubameyang (3) : La Droite faible.

Credit photo : arsenal.com

0

L'Equipe Ultimo Diez