Real Madrid – Manchester City : les notes

N’en déplaise à l’OL, c’est bien du côté de Bernabeu que se déroulait l’affiche du soir. Du moins sur le papier. La bataille des cranes rasés tourne à l’avantage de Guardiola. Score final 1-2 entre le Real Madrid et Manchester City. Ça se complique pour la bande de Zizou, pourtant longtemps devant au score.

Real Madrid

Courtois (6) : Sans ses multiples interventions, le score aurait pu être tout autre. Résultat cruel pour le Belge.

Mendy (6) : Au royaume des Mendy, il règne en maitre.

Varane (6) : Prestation solide du défenseur madrilène.

Ramos (4) : Ce carton rouge va lui laisser tout le temps de faire des TikTok.

Carvajal (1) : En cette période Carnavalesque, l’attaque de City l’a bien fait danser. Il bousille le match de ses coéquipiers à lui seul.

Casemiro (4) : Il sauve un ballon sur la ligne à la fin de la première mi-temps. Rien d’autre à dire.

Modric (6) : Sa récupération sur le but d’Isco représente parfaitement son match : précision, pressing et omniprésence.

Valverde (6) : Les poumons du Real Madrid étaient encore en pleine forme.

Isco (8) : Beaucoup d’efforts fournis, il ne tremble pas devant Ederson et inscrit son premier but de la saison.

Vinicius Jr (6) : Le sentiment que même avec une cage de la taille de la tribune, il ne marquerait pas… Mais pour faire marquer les autres, aucun problème !

Benzema (5) : Outre sa grosse occasion en première période, sa prolongation de contrat était plus intéressante que son match.

Man.City

Ederson (6) : Irréprochable mais trahi par les largesses défensives de ses coéquipiers.

Walker (4) : Quand même compliqué d’avoir des latéraux si moyens en 2020.

Otamendi (6) : Si lui devient un valeur sûre, où trouver des repères désormais?

Laporte (6) : Nous a montré toute l’étendue de son talent pendant une demi-heure, avant de se blesser une nouvelle fois. Remplacé par Fernandinho (5) : Qui a donc loupé la quasi-totalité du temps fort de son équipe. Et qui a donc souffert.

Mendy (4) : Quand ton niveau technique et ta compréhension du jeu dénotent tellement par rapport à tes coéquipiers, c’est pas bon.

Rodri (4) : Mi-Xavi, mi-raisin. Et s’il commence à faire à faire des passes molles qui coûtent des buts comme ça…

De Bruyne (7) : On se dit qu’il va être moins flamboyant parce trop pris par ses tâches défensives. Mais non, monsieur se permet d’être toujours aussi indécent.

Gündogan (5) : Pep insiste vraiment pour le mettre à un poste de relayeur qui ne lui convient pas vraiment. Mais la question est: pourquoi?

Mahrez (4) : Transformé en vulgaire Rachid Ghezzal par le futur arrière gauche titulaire de l’Équipe de France.

Bernardo Silva (6) : « Est beau ce qui plaît universellement et sans concept. » – Emmanuel Kant. Remplacé par Sterling (6) qui a eu Carvajal au métier.

Gabriel Jesus (6) : Très tranchant en ayant eu peu de ballons à exploiter. Et on espère surtout qu’un certain Kylian a observé son travail défensif. Justement récompensé par un but.

Credits photos : IconSport

0

L'Equipe Ultimo Diez