[Ligue des champions] Manchester City – Liverpool : les notes

Après la claque reçue au match aller, Manchester City devait se ressaisir pour espérer se qualifier pour les demies-finales de la Ligue des champions. Malgré un but précoce des citizens, l’inévitable Salah a mis les siens à l’abri. Liverpool a résisté, Liverpool a gagné, Liverpool est qualifié. Les notes :

Manchester City :

Ederson (4) : Ça fait le malin face à Mane mais c’est pas capable de saisir un ballon.

Laporte (4) : Quelle idée de mettre une porte dans un couloir.

Otamendi (3) : S’est rarement autant retrouvé les fesses par terre que lors de cette double confrontation.

Walker (4) : Un white walker sans ses pouvoirs ça donne juste un personnage moribond et pas très utile.

Fernandinho (7) : C’est un roc ! C’est un pic ! C’est un cap ! (ouais on cite Cyrano on n’en a plus rien à foutre). Son repositionnement en seconde période a déstabilisé son équipe. Même Pep ne peut pas déplacer les montagnes.

David Silva (4) : Son match a aussi peu d’intérêt que son style capillaire.

De Bruyne (5) : Encore un match en demi-teinte pour l’albinos de Tronchiennes.

Bernardo Silva (6) : Bien meilleur que son homonyme, le feu follet portugais a fait transpirer la défense de Liverpool et trembler le poteau de Karius. Hairy Silva > Bald Silva.

Sane (6) : Le roi du hors-jeu. Le meilleur élément offensif de cette équipe ce soir malgré tout.

Jesus (5) : On l’a cru ressuscité, mais il a finalement disparu aussi vite qu’il était venu.

Sterling (5) : Le crime ne paie pas.

Liverpool :

Karius (6) : N’a rien pu faire sur l’ouverture du score. Pour le reste RAS hormis une sortie à la desperado sauvée par l’assistant.

Lovren (6) : Quand Dejan est le mec le plus solide de ta défense ça en dit long sur la prestation de ton équipe.

Van Dijk (5) :  Une dinguerie aussi grosse que le montant de son transfert a permis à la fusée Skyblue de se mettre en orbite.

Robertson et Alexander Harnold (5) : Les deux espoirs Scoussers se sont fait chicoter.

Milner – Wijnaldum – Oxlade Chamberlain (4) : La digue de Jurgen n’a pas tenu bien longtemps face au Tsunami mancunien.

Mané (5) :  Auteur d’une castration en mondovision, Sadio doit repartir voir son marabout pour retrouver le Mojo en demi.

Salah (3 puis 10) : شبح avant son but, il porte finalement à nouveau son équipe et peut s’asseoir définitivement à la table des Grands.

Firminio (10) : L’androgyne du football circus a couru pour dix, parfaitement orienté les contres Reds. Justement récompensé par ses efforts par un magnifique golazo ! Le meilleur Red et de loin.

Photo credits : PAUL ELLIS / AFP

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire