[Europa League] Olympique de Marseille – RB Leipzig : les notes

Cette semaine est décidément incroyable. Après deux journées folles, ce jeudi nous a aussi enchantés. Les Marseillais ont fait le show dans un Vélodrome des grands soirs.  En faisant plier le Red Bull Leipzig, qui a payé son manque d’expérience et sa méforme, les Olympiens s’offrent un ticket pour le dernier carré. Les notes :

Les notes de Marseille

L’albatros (4) : 1 min de jeu, 1 frappe cadrée, 1 but. Il repousse les limites de la médiocrité comme jamais.

Sakai (9) : Le samouraï s’est battu comme d’habitude. Vaillant. Un but bien mérité pour couronner le tout.

Rami (5) : Adil va devoir se sortir les doigts vu le niveau de Bouba.

Luiz Gustavo (9) : Son QI foot a encore une fois été précieux pour les Marseillais. Quel patron.

Kamara (9) : Merci les blessures des titulaires, le petit est COSTAUD !

Amavi (8) :  Il s’est fait secouer mais ça a tenu.

Sanson (9) : Un volume de jeu impressionnant, des projections tranchantes, le Morgan qu’on aime.

Lopez (9) : Le minot s’est hissé au niveau et quel régal.

Payet (10) : Son but sublime a été refusé ?! Merlich l’esturgeon réunionnais délivre un caramel à Flotov. Le tout ponctuée par un Golazo pour le but de la qualification. En un match il a amorti l’investissement du board.

Thauvin (9) :  Un début de match discret et une reprise qui fait tout oublier. Il vient de confirmer son billet pour Moscou.

Sarr (9) : Du feu dans les jambes en mode flèche rouge tah PES, Bouna a sorti une prestation de haute volée ponctuée par un but importantissime.

Mitroglou (9) : Il s’est démené comme un beau diable. Un but manqué mais son abattage défensif à été CRU-CIAL!

Le public (13) : A la hauteur et c’est pour ça qu’on aime ce putain de sport !

Les notes de Leipzig

Gulacsi (7) : Il en prend beaucoup dans la musette mais sans lui c’est sûrement pire donc il faut être indulgent.

Klostermann (5.5) : Le latéral a fait ce qu’il a pu et a peut-être l’un des seuls défenseurs corrects. Sans pour autant être extraordinaire.

Upamecano (3) : Aïe. L’expérience. Aïe.

Konaté (3) : Se référer au commentaire précédent.

Ilsanker (3) : « Toi, je vais te dire, je vais te faire un debriefing, je vais te dire, il va être salé. »

Keita (6) : Difficile de considérer qu’il a fait un mauvais match quand il est le seul à faire des différences. Et puis cette talonnade…

Demme (4) : C’était moche. Et du coup dès la 54eme minute il a dû céder sa place.

Bruma (5) : Il a fait peur au Vélodrome, il a chambré mais il n’a pas pensé à la jurisprudence Kurzawa.

Kampl (4) : Il a remplacé Forsberg sans grand succès.

Augustin (5.5) : Il a été à la peine, et comme souvent il marque, sans que l’on s’y attende vraiment.

Sabitzer (4) : Si vous prenez deux minutes pour aller chercher la définition de discretion dans le dictionnaire, vous allez trouver le résumé de son match par la même occasion.

 

Crédit photo: BORIS HORVAT / AFP

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire