Chelsea – Newcastle : les notes

Après la défaite d’Arsenal en début d’après-midi, Chelsea creuse l’écart en battant Newcastle, plus que jamais dans le dur. Score final : 2-1. Les notes :

Chelsea :

Kepa (6) : Comme souvent, peu de choses à dire sur le garçon, solide dans l’ensemble et pas le principal fautif sur le but des Magpies.

Azpilicueta (6) : On est pas persuadé que pompier est sa vocation première mais il est toujours le premier à éteindre les départs de feu démarrés par les erreurs de ses comparses de l’axe central.

Rudiger (4) : Il n’avait qu’une chose en tête aujourd’hui : faire des fautes dans la surface de réparation opposée. Si on se base là-dessus, il a totalement réussi son match. En dehors de ça, c’est très pauvre.

Luiz (5) : Nous fait briller les yeux avec ses ouvertures pour ses attaquants avant de nous faire déglutir avec son (air) marquage.

Alonso (4) : Rapide comme son homonyme Fernando pour se porter vers l’avant, il semble néanmoins avoir des « casses moteurs » quand il s’agit de revenir défendre dans sa moitié de terrain.

Jorginho (5) : Précieux mais en-deçà de ses standards.

Kanté (6) : Il ne baisse jamais de rythme et surtout, il ne s’arrête JAMAIS de courir. Ç’en est presque effrayant.

Kovacic (5) : Des semaines que Kovacic et Barkley se tirent la bourre pour le spot titulaire. Et match après match, les deux joueurs sortent successivement des prestations moyennes.

Willian (7) : L’homme de toutes les fulgurances. Il a de l’or dans les pieds, mais seulement une fois de temps en temps.

Hazard (6) : Nous aurions pu être plus sévères tant il ne nous habitue rarement à des matchs « normaux », mais son enchaînement pour assister le but salvateur de Willian nous a honnêtement attendri.

Pedro (7) : Le cycle du Pedro Rodriguez à Chelsea : 1. Se fait oublier quelques matchs. 2. Se blesse 3. Marque un but qui sent bon le football. Son appel et sa finition sur l’ouverture de David Luiz sont à montrer dans toutes les écoles de football.

Newcastle :

Dubravska (5) : Il se serait retrouvé face à Morata, le match aurait été plus facile pour lui.

Yedlin (4) : Il est entré dans la shortlist des défenseurs qui se sont fait déposer par William. Assez gros pour être souligné.

Lejeune (5) : Un match plus que correct pour le Français.

Lascelles (4) : A failli entrer dans le livre  des blessures les plus stupides (ndlr : à cause d’un panneau publicitaire).

Clark (6) : Se fait avoir par Pedro et marque par la suite… Superman est avant tout Clark Kent.

Ritchie (4) : Pas ouf.

Pérez (5) : Le seul qui a vraiment établi une connexion avec son camarade à la pointe de l’attaque.

Hayden (4) : Loin d’être dans son jardin d’Eden.

Longstaff (6) : Première titularisation pour le jeune de 21 ans et il repart avec la culotte de Jorginho. Quel culot.

Atsu (4) : À tes souhaits.

Rondón (4) : Forcément pas grand chose à se mettre sous la dent avec ce système très défensif proposé par Rafa Benitez. Tourne en rond.

 

Adrian DENNIS / AFP

L'Equipe Ultimo Diez