Valence FC – Real Madrid : les notes

Choc en haut de tableau à Mestalla, entre un Real Madrid qui court après la 2ème place et Valence qui lutte pour sa qualification en Ligue des Champions. Légèrement dominés, les valenciens l’ont pourtant emporté 2-1. Une victoire qui replace les hommes de Marcelino aux portes du top 4.

Valence

Neto (5) : « C’est un avion, un oiseau ou une frappe de Marcelo ? » Il a eu le temps de s’en poser des questions le gardien brésilien.

Gaya (6) : Un festival dans la surface adverse avant l’ouverture du score et beaucoup de temps passé à essayer de contenir Vazquez et Odriozola. Pas une mince affaire.

Diakhaby (7) : « Dans la défense comme Diakhaby, négro les ballons j’les dégage tous », dirait Freeze Corleone s’il regardait un peu plus les matchs du Français que ceux de Sergio Ramos.

Garay (6) : Le peu de fois où Mouctar n’était pas sur le coup, Ezequiel surgissait en seconde lame. Malin, c’est lui qui fait le break et récupère les applauses.

Wass (5,5) : Pas mal pour garder Marcelo sous contrôle, moins pour apporter le danger dans le camp adverse. D’habitude, c’est le contraire.

Guedes (7) : Dans la petite poche arrière d’Odriozola. Incapable de le dépasser ou même de le retenir. Mais lorsqu’il a réussi à en sortir, le Portugais en manque de rythme s’est montré décisif et bien ça qui compte. Ovationné par Mestalla puis remplacé par Denis Cheryshev.

Kondogbia (6,5) : Une guèguelle en retrait qui fout la panique dans sa propre défense puis une mine dans la tronche de Guedes. Les premières minutes de Geoffrey ne présageaient rien de bon. Puis il s’est mis à jouer en moins de 36 touches de balle. Beaucoup mieux.

Dani Parejo (8) : Récupère moins de ballons que Kondogbia, mais ce n’est pas son taf. En revanche, pour sortir les ballons et orienter le jeu, Dani a de quoi causer. Une masterclass.

Carlos Soler (7,5) : Dans un de ses grands soirs. Pas fainéant pour revenir défendre et très intelligent dans le jeu – en témoignent son une-deux avec Guedes pour l’ouverture du score et les nombreuses combinaisons avec Wass sur le coté droit. Moins lumineux à la finition.

Rodrigo (6) : Une talonnade pour personne alors qu’il était face à Navas, quelques contrôles ratées et des transmissions parfois géniales, parfois médiocres. Malgré tout l’attaquant ché le plus actif du match.

Gameiro (5) : Pas motivé pour presser ni pour cadrer sa tête à bout portant. On a rarement vu Quatre contre deux foiré avec autant de brio. C’est dommage, c’est ce que genre de matchs que Dédé regarde.

Real

Keylor Navas (5) : De nouveau titulaire avec le retour de ZZ, le costaricien n’a rien pu faire sur les buts.

Odriozola (6) : A bien cadenassé la fougue de Guedes et s’est montré très actif sur le plan offensif, encourageant !

Ramos (4) : Son vice légendaire a fait du bien à son équipe mais sa passivité sur le but valencien n’est pas normal pour la légende Merengue.

Varane (5) : Rafael s’est montré solide, de bon augure pour la suite pour le Real et les Bleus.

Marcelo (6) : Il a retrouvé le goût du jeu depuis le come back de Yazid, étonnant…

Casemiro (3) : Petit à petit le brésilien retrouve son niveau mais c’est pas encore ça, en atteste sa passivité sur le but de Garay

Modric (6) : Le Mozart croate retrouve des couleurs pour notre plus grand plaisir.

Kroos (6) : Comme son binôme croate, l’allemand regagne peu à peu son niveau. A suivre …

Asensio – Lucas Vazquez (4) : Beaucoup d’aide défensive et beaucoup trop de déchets sur les offensives…

Bale (4) : A tenté d’apporter de l’épaisseur à l’attaque madrilène, sans succès.

Benzema (4) : A déserté le front de l’attaque. Pas surprenant que le Real ait manqué de poids en attaque. +1 pour le but.

Crédits photos : JOSE JORDAN / AFP

L'Equipe Ultimo Diez