0

DERBY DAY ! Un joli jeudi soir footballistique nous attendait avec ce derby de Manchester. Derby décisif, car les deux clubs sont dans la course pour décrocher un strapontin en Ligue des Champions. Match nul nul. Zéro-Zéro flingué. Jeudi soir footballistique naze au final. Les notes.

La bande à Pep

Bravo  : Aussi serein qu’un mec à la veille de son mariage, le Chilien n’a absolument pas rassuré une défense qu’on sentait fébrile. Pire, après son mental, c’est son corps qui l’a lâché. Claudio pas Bravo pour le coup.

Kolarov  : Le Serbe s’est rappelé sa jeunesse et a multiplié les montées sauvages. Et puis avec son pied gauche léché, chaque opportunité de frappe ou de centre est un danger.

Otamendi 
: Vous avez déja vu un punk à chien se faire casser les reins par un renoi filiforme ? Bah après ce soir et son duel avec Rashford, oui.

Kompany  : Ca fait plaisir de revoir Vincent à un tel niveau. Se montre à son aise pour mieux partir cet été ?

Zabaleta  : Il a vécu une sale soirée face à Martial. Pour vous faire une métaphore, c’est comme si vous courriez après Usain Bolt pendant 90 minutes.

Yaya  : On n’avait pas vu un aussi beau plongeon depuis les JO de Rio. Pourtant on regarde beaucoup l’OL …

Fernandinho  : Le petit Fernand s’est embrouillé avec Herrera. C’est tout ce qu’on retiendra de son match.

Sané  : D’une action à l’autre, il peut passer d’un ailier de grande classe à un offensif presque débile. Bipolaire comme Carrie Mathison.

De Bruyne  : Le rouquin se complique parfois trop la vie, mais dans le 10 game, il s’assoit à la table des meilleurs et demande qu’on lui passe le poivre.

Sterling  : Raheem ça veut dire « prévisible » en jamaïcain ?

Aguero   : Il a choké le peu de bonnes opportunités qu’il a eues. C’est en ce moment le meilleur argument pour une titularisation rapide de Gabriel Jesus.

La bande à José

De Gea  : Impérial et aérien. Pour l’un de ses derniers matchs sous le maillot mancunien …

Darmian  : Italien sans véritable rigueur défensive, on sent qu’il doit avoir beaucoup d’origines dans son arbre généalogique …

Blind  : Intelligent et bon relanceur. Bon complément à Bailly en somme.

Bailly  : Africain sauvage, Eric Bertrand n’est jamais battu. Incroyable.

Valencia  : On a tellement l’habitude de le voir puissant et virvoltant qu’un match moyen est vite vu comme une contre perf.

Fellaini  : Il a prouvé avec son coup de tête sur Aguero qu’il pouvait être précis. Il a par la même prouvé qu’il était très con.

Herrera  : Petit Ander ne craint personne. Surtout dans un derby. Mais Petit Ander est intelligent donc quand il a fallu s’embrouiller, il a emboucané Fernandinho, pas Touré.

Carrick  : Le temps n’a pas d’emprise sur les joueurs des talents. Il faut donc croire que Michael en est un sacré.

Mkhitaryan  : Il s’est fait bouger pendant 90 minutes, on aurait dit une petite meuf dans un pogo de gros metalleux.

Martial  : Anthony a bossé défensivement et a consacré beaucoup de son énergie à contenir Zabaleta. C’est ce que Mourinho veut. Mais c’est du gâchis quand on voit comment il lave la défense citizen sur des accélérations.

Rashford  : Otamendi va en cauchemarder quelques nuits. Mais pas d’occaz franche derrière. Verre à moitié vide.