1

Dernier grand moment de la saison footballistique 2016-2017, cette finale Juventus-Real faisait saliver tous les passionnés de ballon rond. Le match n’a pas déçu. Après 90 minutes incroyables d’intensité et de QI foot, c’est le Real qui s’impose 4-1. Back to back pour Zizou et ses hommes. Retour sur le match des 22 acteurs.

Les Turinois

Buffon   : Voir Gigi triste nous brisera toujours le coeur. #WeAreGigi.

Alex Sandro   : Son duel d’arrières gauches brésiliens a tourné à l’avantage de son adversaire madrilène. Et ce malgré son apport offensif extraordinaire.

Chiellini  : On dit souvent qu’une finale se joue sur des détails. Il lâche Ronaldo sur le troisième but …

Bonucci  : Meilleur quaterback que Tom Brady.

Barzagli  : Le moins bon des 3 mousquetaires n’a absolument pas démérité, mais il est tombé face à une aile gauche incroyable.

Dani Alves  : On ne peut pas dire du mal de Dani Alves. Mais globalement, il a perdu son duel face à Marcelo.

Khedira  : A jamais madridista.

Pjanic  : La classe à l’état pur. Mais est tombé sur plus fort …

Dybala  : Sa fan base dira qu’il a vécu un match compliqué. Les autres diront qu’il s’est fait remplacer par Mario Lemina.

Mandzukic  : Depuis quand n’avions-nous pas vu un si incroyable but en finale de Ligue des Champions ? Zizou contre Leverkusen ?

Higuain  : Higuain. Finale. Running gag.

Les Madrilènes

Navas  : Pas d’incroyable parade à faire pour son jubilé. -1 pour la coupe de cheveux.

Marcelo  : Très bien bloqué pendant une période, le chien fou de Copacabana aura amené sa technique au service du collectif.

Ramos  : On espère qu’il invitera Piqué à célébrer le back-to-back dans les rues de Madrid. -1 pour avoir fait sa petite fiotte devant Cuadrado.

Varane  : Pas de bruit, pas de danger. La définition de Raphou.

Carvajal  : Le meilleur arrière droit du monde a prouvé son statut. Et vous vouliez que Serge Aurier s’assoie à sa table ?

Modric   : La militante LGBT croate a déposé une merveille de bonbon pour Ronaldo.

Kroos  : Cet homme n’a coûté que 25M au Real Madrid. Le genre de braquage qu’on n’avait pas vu depuis Ocean’s Thirteen.

Casemiro  : Il a marqué un long shot en finale de Ligue des Champions. Un fantastique message d’espoir pour tous les footballeurs.

Isco  : Beaucoup plus présent en deuxième mi-temps, l’esthète nous a laissés sur notre faim …

Ronaldo  : Il a écrit une nouvelle page à sa légende. Profitons.

Benzema  : 3 Ligues des Champions. Pas de but, mais une importance folle.