[Ligue des champions] Bayern Munich – FC Séville : les notes

Aprés une courte victoire à Séville, le Bayern Munich a abordé ce match retour tout en contrôle, sûr de ses forces. Beaucoup pensait qu’ils allaient dérouler à domicile, à l’inverse ils ont été pragmatique. Et c’est surement ce qui a permis à l’équipe de conserver ce petit score de 2-1. Sans impressioner, les bavarois rejoignent le dernier carré. 

Les notes du Bayern

Ulreich (5.5) : Peu de travail, mais travail bien fait globalement.

Kimmich (6) : Le futur meilleur joueur à son poste aura lui aussi été bien discret. Ça change de d’habitude. Toutefois il a fait ce qu’il avait à faire : défendre.

Boateng (6) : Il a eu de la chance que l’arbitre ne dise rien quand il s’est cru dans un match de volley en première mi-temps. À côté de ça, votre quarterback favori a fait son match.

Hummels (6.5) : Il est passé à rien de mettre le but de la saison pour le Bayern. Tout ça entre deux interventions défensives. Au four et au moulin.

Rafinha (6) : Il a donné son épaule à la science avec un tacle décisif en fin de première mi-temps dans la surface allemande.

Martinez (4) : À la peine. Et en plus il a mis en danger son équipe avec ses pertes de balle. Combo non-gagnant.

James (5) : Le colombien fait une grande saison, mais comme ses coéquipiers, il n’aura pas vraiment forcé. Et donc pas vraiment brillé.

Robben (3) : Le bingo des mauvais choix c’était ce soir. Merci pour ce moment Arjen.

Müller (5) : Pas un grand soir pour le capitaine, à l’image de ses coéquipiers.

Ribéry (6) : 35 ans, une coupe de cheveux digne d’un ado mais toujours de partir dans le zig et d’envoyer son désenfeur dans le zag (bon ca ne marche pas toujours, vous inquiétez pas et on oublie pas ses multiples tentatives ratés).

Lewandowski (5) : Très petite soirée pour le polonais qui n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Et pour en rajouter une couche, sa cheville a été maltraité.

Les notes de Séville

Soria (6) : Alors que tous les amateurs pronostiquaient une valise, le portier espagnol a réalisé une performance plus que bonne permettant de maintenir l’espoir.

Navas (7) : Le coup de génie de Montella en repositionnant l’ancien mancunien en latéral droit s’est avéré payant comme on a pu le voir ce soir. Ribéry a trouvé le meilleur adversaire direct de sa saison.

Mercado (5) : En termes de mobilité, l’international argentin a eu du mal à suivre les déplacements de Lewy. Du coup, on essaie de l’handicaper et ça a réussi.

Lenglet (6) : Ça suffit maintenant monsieur, vous n’allez plus avoir de places pour garder les tops attaquants dans sa poche.

Escudero (4) : Alors que ses trois compères ont réalisé une grosse performance, le capitaine a eu des difficultés face à un super saiyen néerlandais.

Nzonzi (6) : Tranquille et simple, vous pouvez retrouver l’ancien joueur de Stoke City chez les moines la saison prochaine.

Banega (5) : Le rebelle argentin était sur tous les fronts ce soir. La grinta à l’état pur.

Vazquez (3) : Malheureusement, quand ton équipe n’a pas le ballon, tu passes une longue soirée. Le fils footballistique de Riquelme n’a pas eu de chance.

Correa (4) : A force de se prendre pour Neymar, on se transforme en Jonathan Cafu.

Ben Yedder (3) : Une remise géniale à la 45e et puis c’est tout. Malgré de très bons déplacements, ça n’a pas suffit.

Sarabia (3) : Tu vas être le représentant des chokes si ça continue toi.

Crédit photo: Christian Kolbert / ANADOLU AGENCY

Parle d'Allemagne et de Bundesliga, et c'est à peu près tout.

Laisser un commentaire