[Coupe de France] Les Herbiers – PSG : les notes

Soir de fête au Stade de France, où le petit poucet, le PSG, recevait l’ogre des Herbiers. Un match qui a tourné à l’avantage de l’outsider, les herbretais passant totalement à côté de leur match. On déconne, les amateurs ont joué leur jeu, proposé du football propre. Leur petite victoire à eux. Score final : 2-0.

La bande à Masala

Pichot (8) : En un match, il restera plus dans l’Histoire du football français que son homonyme Stéphane.

Dequaire (6) : Avec couilles et concentration, il a fait ce que beaucoup de professionnels n’ont pas réussi à faire cette saison contre le PSG.

Pagerie (6) : Lui a connu le monde pro, et s’il joue tous les matchs de cette façon, il y retournera forcément un jour.

Fofana (5) : Il avait plus à coeur de défendre sur Di Maria que l’argentin n’avait à coeur de jouer cette finale.

Marie (5) : Comme le dit le slogan, Marie, c’est déja fait et très bien fait.

Vanbaleghem (6) : Sans doute le joueur sous contrat au LOSC qui a fait la meilleure saison.

Eickmayer (5) : Son seul défaut du soir est sans doute Joachim, son prénom.

Germann (5) : Un nom qui ne faisait pas bon porter en 40.

Flochon (6) : Cap’tain courage.

Bongongui (5) : Percussion, vitesse, repli défensif douteux, il a tout de l’ailier de Ligue 1.

Rocheteau (4) : A marché sur Dani Alves. Au sens propre, pas au sens figuré.

La bande à Emery

 

Trapp (6) : Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout. Un peu, beaucoup… Kevin en était là dans son dépeçage des pâquerettes du Stade de France lorsque l’arbitre a fait retentir le coup de sifflet final. Quel match palpitant.

Alves (5) : Triste fin pour le joueur le plus titré de l’histoire, en difficulté face à une équipe d’ostréiculteurs.

Marquinhos & T. Silva (6) : Ils n’ont pas mis un pied dans leur moitié de terrain mais à part ça ils ont bien joué.

Berchiche (4) : Le même jus de bagarre que contre les équipes de Ligue 1, ça bouge pas. Les mêmes approximations défensives aussi d’ailleurs.

T. Motta (6) : Même sur son lit de mort, Thiago Motta délivrera encore des amours de passe. Une bien belle sortie pour le futur retraité.

Rabiot (5) : Encore un match en pantoufles pour le Duc de Saint-Maurice, mais ça n’étonne plus personne…

Lo Celso (7) : Un but de plus pour le roi de la frappe, qui prouve une fois de plus qu’il est bel et bien le meilleur Argentin sur le terrain.

Mbappe (5) : Il avait marqué un but, annulé sur décision du Président de la république lui-même. Dommage, ça aurait presque pu sauver son match.

Cavani (5) : Si vous le cherchez, il est dans la poche des défenseurs des Herbiers. C’est sympa, ça lui fera visiter la Vendée.

Di Maria (5) : Il n’arrive pas à déborder des joueurs de National et on se demande vraiment pourquoi le PSG ne gagne pas la LDC ?

Crédits photos : Franck Fife / AFP

L'Equipe Ultimo Diez

Laisser un commentaire