[FA Cup] Arsenal – Manchester United : les notes

Ce quatrième tour de la FA Cup nous offrait un choc entre les Gunners et les Red Devils pour débuter le weekend. Et évidemment, Alexis Sanchez y est allé de son but à l’Emirates qui était il y a rien longtemps son jardin. Avec une victoire 3-1, les hommes de Solskjær continuent leur belle série et se qualifient pour le tour suivant. 

Les notes d’Arsenal

Cech (4) : Pas aidé par une défense gruyère, il n’a pas non plus fait office de dernier rempart.

Maitland-Niles (5) : Sa mission s’annonçait difficile avec ce diable d’Alexis Sanchez à museler. Il s’en est plutôt bien sorti.

Mustafi (4) : Entré en jeu prématurément après la blessure de Sokratis, l’international allemand a eu du mal à se mettre dans le rythme.

Koscielny (5) : Il pourra indéniablement poursuivre une carrière dans l’octogone, tant il aura pris de coups dans celle de footballeur. Remplacé par un autre franchie, el crackito Guendouzi.

Kolasinac (3) : Les latéraux doivent aussi bien savoir se projeter que verrouiller leur côté, dit-on. Kolasinac s’est seulement projeté.

Torreira (5) : Un premier quart d’heure N’Golo Kantiesque, avant de rentrer dans le rang.

Xhaka (5) : Une qualité de passe indéniable, pas toujours sublimée par ses attaquants.

Ramsey (5) : Au milieu, à droite, à gauche. L’électron libre du schéma d’Emery n’a pas ménagé ses efforts.

Aubameyang (6) : Encore un soir où t’aurais dû miser ton PEL sur un but de PEA.

Iwobi (5) : On l’a beaucoup vu sur son côté gauche. Sans être décisif, il a créé des décalages intéressants.

Lacazette (4) : Passeur décisif malgré lui. Mais une complicité se cherche encore entre lui et Aubam’.

Les notes de Manchester United

Romero (7) : L’indien de Rosario a rendu un bel hommage à la Palestine en triomphant sur les terres de l’israelite Kroenke.

Young (5) : Tonton Ashley présent pour guider les jeunes pousses de la défense Victor, Éric et Luc.

Bailly (6) : Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, Bailly rend une belle copie. L’une des nombreuses belles recrues d’Ole Gunman.

Lindelöf (7) : Le patron, tout simplement. Lui aussi fait partie des beaux coups mancunien de ce Mercato hivernal.

Shaw (6) : Petit à petit le gros Luc commence à s’imaginer la moitié de terrain adverse comme un endroit où il a le droit de mettre les pieds.

Pogba (8) : Dieu merci ces 30 derniers mois ne sont désormais plus qu’un souvenir. POGBACK.

Matic (6) : Son gros derch bombé était la petite touche cubaine de cette rencontre.

Herrera (5) : Quelqu’un a t-il vérifié son passeport ? Est-il vraiment espagnol ? Il ne semble vivre que pour les coups d’épaules et les croc en jambe mesquins. Plus écossais qu’espagnol.

Alexis (6) : Recruté a prix d’or cet hiver, il a déjà ouvert son compteur but avec son nouveau club. Recrue qui sera peut être déterminante pour Manchester dans les prochaines semaines.

Lukaku (8) : Cette troublante faille spatio-temporelle qui s’ouvre à chaque fois que Lukaku a des espaces est un délice. Passes cachées et passements de jambe. Fantastique.

Lingard (6) : 60 kilos et ça embrouille des gros Kolasinac à l’extérieur. Quel panache.

A noter les rentrées en jeu de Martial (buteur) et Rashford. Ah bon ? On a le droit de faire rentrer des attaquants quand on mène au score à United ? C’est nouveau ça.

Crédit photo: Daniel LEAL-OLIVAS / AFP)

L'Equipe Ultimo Diez