Lille – Paris Saint Germain : les notes

Après son rendez-vous manqué face à Strasbourg la semaine dernière, le Paris SG voulait valider son titre de champion ce soir face à son dauphin. C’est encore raté. Réduits à dix, minés par les blessures, les Parisiens ont été surclassés par une équipe de Lille en grande forme. Les notes :

Lille :

Maignan (6) : Il est allé chercher trois fois le ballon au fond de ses filets mais n’a encaissé qu’un but. Belle perf’.

Çelik (5) : À parfois oublié une partie importante de son travail : défendre. Comme sur le but de Bernat par exemple.

Fonte (5) : Pas toujours très inspiré quand il s’agit de relancer. Beaucoup plus quand il s’agit de marquer le 5ème but.

Soumaoro (6) : Le capitaine lillois est tombé au bout de 45 minutes de combat. Solide avant la blessure. Remplacé par un Gabriel qui tenait absolument à participer à la fête.

Koné (6) : Souverain dans son couloir gauche.

Mendes (6) : Rampe de lancement haute précision.

Xeka (5) : Grâce à lui, Le LOSC fait 2-2 dans le match des blessures.

Pépé (8) : Bernat se souvient encore de cette accélération supersonique.

Ikone (7) : Une superbe passe décisive pour Thomas Meunier histoire de bien lancer les Dogues.

Bamba (7) : On a tous un pote qui rate le plus facile et réussi le plus dur. Au LOSC, ce mec c’est Bamba.

Rémy (4) : Il n’a jamais su profiter de l’hécatombe dans les rangs de la défense parisienne.

Paris :

Areola (3) : Ce soir il a pris son quota de buts pour toute la saison.

Kimpembe (4) : De belles interventions pour retarder l’échéance… Avant de sombrer avec les autres.

T.Silva (non noté) : Une petite blessure au genou et puis s’en va. Remplacé par Kehrer (3) au quart d’heure de jeu, pour le plus grand bonheur des Lillois.

Dagba (4) : « J’aime Colin ». Ouais nous aussi. Mais ça ne suffit pas.

Bernat (non noté) : Un petit but, un petit carton rouge et puis s’en va.

Meunier (non noté) : Un petit CSC, une petite blessure musculaire et puis s’en va. Remplacé par Diaby (3). Nous on aurait fait entrer Choupo pour renforcer la défense m’enfin…

Verratti (4) : Il a cherché le carton tout le match… Il a fini par l’avoir.

Paredes (3) : Il est habitué à l’hiver russe, mais les Lillois lui ont appris ce qu’est un vrai coup de froid.

Alves (3) : Vous êtes sûrs qu’il faut le prolonger ?

Draxler (3) : Ca rime avec Casper.

Mbappe (4) : Le couteau entre les dents, jusqu’à ce que les Lillois confisquent le couteau…

Photo crédits : FRANCOIS LO PRESTI / AFP

L'Equipe Ultimo Diez