Guingamp – Marseille : les notes

Après la victoire de l’OL hier, l’OM devait réagir pour garder un infime espoir d’entendre la musique de la Champion’s au Vél l’an prochain. Une première mi-temps aboutie, une deuxième assez immonde. As usual. L’OM s’impose 3-1 et plonge Guingamp à quelques encablures de la Ligue 2.

Guingamp

Caillard (5) : Il a maintenu son équipe en vie sur la frappe de Payet (proche de lui, il est vrai). Rassurant dans le jeu aérien, il ne peut pas grand chose sur les trois buts qu’il encaisse

Traoré (5) : Contrairement à ce qu’il a pu laisser paraître en début de match, il n’est pas dénué de qualités, notamment offensives. Trop attentiste sur le but d’Ocampos.

Sorbon (3) : Sormoyen ce soir. La charnière guiganmpaise explique très probablement la saison galère du club. Djilobdji, au secours!

Eboa-Eboa (4) : Et mange-Et mange Valère Germain ! Jusqu’au but de ce dernier …

Rebocho (4) : À la fois incisif dans son jeu que régulièrement débordé, y compris par un très faible Thauvin. Les 2 buts marseillais et l’action de Payet viennent de son côté

Phiri (3) : Inexistant en première période à l’image de son équipe. Remplacé (45’) par Ngbakoto (7) qui a relancé l’En Avant à lui seul.

Didot (4) : Même lorsque son équipe a pris le dessus, il a eu l’air emprunté. Étienne a été grand, il est aujourd’hui au crépuscule de sa carrière

Ndong (4) : Ce monsieur a, un jour, fait l’objet d’un transfert à 22 millions d’euros vers la Premier League. Ne l’oublions jamais.

Merghem (5) : Lui non plus n’est pas le plus mauvais des joueurs de Ligue 1. Une bonne pioche du mercato hivernal Guingamp

Thuram (4) : À 0,7 millimètres d’égaliser d’une jolie frappe barre rentrante. Il ne risque pas de faire de vieux os en Bretagne

Roux (2) : Collectivement, il est dans la même galère que l’an dernier mais individuellement, c’est le jour et la nuit. Il a l’air vraiment usé.

Marseille

Mandanda (5) : Un but, une moue. Tradition respectée.

Amavi (6) : Le but vient de son côté mais il a livré une prestation plus que solide. Et c’est à souligner !

Caleta-Car (5) : Trop attentiste sur le but guingampais. Dommage, le match était jusqu’alors, une nouvelle fois, plus que correct.

Kamara (5) : A semblé plus subir sur ce match que lors de ses dernières performances.

Sakai (5) : Vu le match plein de courage qu’il a livré, il n’est pas rancunier qu’on ait souhaité son anniversaire avec le mauvais drapeau …

Sanson (5) : Annihile des actions placées et désormais des contres. Une nouvelle corde à son arc.

Gustavo (7) : L’entraîneur-joueur-assistante sociale est de retour aux affaires. Encore buteur ce soir.

Thauvin (3) : Une passe décisive qui ne doit pas faire oublier une prestation infâme. Dans la lignée de sa saison 2019. La cape de sauveur n’est plus sur ses épaules, il doit l’accepter.

Payet (6) : L’esturgeon de la Réunion a encore une fois répondu à ceux qui le pensent gras comme un saumon ou muet comme une carpe.

Ocampos (7) : Irréprochable.

Germain (4) : Traine souvent sa peine dans le rond central ou à 40m des buts de Caillard. Son but en fin de match va sans doute lui faire beaucoup de bien.

Crédits photos : Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

L'Equipe Ultimo Diez