Tottenham – Liverpool : les notes

Après un début de match assez fou, le rythme est retombé. Liverpool a cependant dominé les débats face à une équipe de Tottenham qui est globalement passée à côté de son sujet, jusqu’aux dix dernières minutes. À la fin, c’est enfin une victoire en finale pour Klopp et pour Liverpool. Notamment grâce à un Origi ô combien précieux.

Les notes de Tottenham

Lloris (5) : Solide, Hugo n’a rien pu faire sur le penalty du pharaon.

Trippier (4) : De la générosité sur le plan offensif mais comme d’habitude des errements défensifs.

Alderweireld – Vertonghen (5) : Solide tout au long de la partie, la charnière belge s’est montrée à la hauteur de l’événement.

Rose (6) : Solide sur le plan défensif et un apport offensif intéressant. Dommage pour lui, personne n’était à la retombée de ses centres.

Winks (3) : Trop tendre pour cette rencontre, logiquement remplacé par Lucas (6) qui a apporté un peu de Peps aux attaques londoniennes

Sissoko (9-3) :  L’ambassadeur de la Seine Saint Denis, malgré une main sévère, a été l’un des meilleurs Spurs de la soirée as usual. Remplacé par Dier (4) pour apporter plus de sécurité au milieu des Spurs

Eriksen (4) : Trop de fausses notes dans la partition du Mozart danois ce soir.

Son (4) : Vu son match, il va se manger encore 4h de jongles par son daron.

Kane (3) : Le franchise player est passé complètement à côté de son match.

Dele (4) : Du déchet en veux tu, en voilà.

Les notes de Liverpool

Alisson (7)  : On suppose qu’il a été proche de s’endormir et puis après 80 minutes de jeu, il a sauvé son équipe.

Alexander-Arnold (6) : Toujours personne pour vérifier s’il est vraiment de 1998 ? Et s’il ne joue pas plutôt depuis 1998 ? Non parce que c’est effrayant là.

Matip (6) : C’est beaucoup plus facile de faire son travail quand on est accompagné d’un tel collègue.

Van Dijk (7) : Le colosse hollandais a joué en pantoufles. Impossible de le bouger.

Robertson (7) : Devant, derrière, de partout. Quel joueur incroyable.

Henderson (5) : Il a mouillé le maillot. C’est déjà ça.

Fabinho (6) : Petit Fabien a marché sur le milieu de terrain, tranquillement.

Wijnaldum (5) : Fait marquant : il a été remplacé par Milner pour nous rappeler qu’il était là.

Salah (5) : But de la victoire après une minute, le Roi d’Egypte est aussi celui de la Mersey.

Firmino (4) : There’s something the Kop want you to knowwwww (ce sera notre seul commentaire pour un joueur qui était absent depuis fin avril). Remplacé par Origi (10) qui a offert une finale et une Ligue des champions à son équipe.

Mané (6) : Il amène le penalty et a bien fait souffrir un Trippier au bord du gouffre.

Crédit photo : OSCAR DEL POZO / AFP

L'Equipe Ultimo Diez