[Supercoupe d’Europe] Liverpool – Chelsea : les notes

Quelques jours après la reprise de la Premier League, Liverpool et Chelsea s’affrontaient à Istanbul pour savoir qui du vainqueur de la Ligue des Champions et celui de la Ligue Europa serait le meilleur. A ce petit jeu, c’est Liverpool qui s’impose aux tirs aux buts (2-2, 5 TAB à 4) et qui soulève son premier trophée de la saison. Et pas le dernier ?

Liverpool

Adrian (6): Un match très sérieux. Décisif sur les seules situations qu’il peut gérer, il ne peut pas faire grand chose sur le but de Giroud. Et puis de base, il ne devait pas être propulsé aussi rapidement sur le devant de la scène avec Liverpool.

Gomez (4,5): Une première mi-temps compliqué pour Gomez, préféré (on ne sait pas pourquoi) à Trent Alexander-Arnold. Offensivement, il n’a pas pesé. Défensivement non plus. Beaucoup moins de boulot au retour des vestiaires.

Van Dijk (5): Un Van Dijk discret aujourd’hui. Une communication compliquée avec Matip sur certaines situations en première mi-temps, laissant Giroud à chaque fois dans le dos. Sa deuxième mi-temps est beaucoup plus conforme à ce que l’on connait.

Matip (5,5) : D’habitude, c’est le lieutenant. Aujourd’hui, on a l’impression que c’était le patron. Dans la lignée de sa fin de match face à Norwich, il a été très sérieux. Lovren étant en partance et en concurrence avec Gomez sur le deuxième poste de central, il est en train de gagner des points.

Robertson (4,5) : Le vent n’a jamais soufflé aussi fort dans son dos. Être offensif, c’est bien. Défendre en tant que latéral, ça peut être pas mal aussi.

Fabinho (4) : Liverpool a pris l’eau sur la première mi-temps. Et en général, ça coïncide souvent avec une mauvaise période de Fabinho. Bien qu’il ne soit pas le seul fautif, il a laissé énormément de liberté à N’Golo Kanté qui n’en demandait pas autant.

Henderson (4) : On a vu quelque chose de différent du côté d’Henderson aujourd’hui : il a essayé de proposer du jeu. Ce qui a été plutôt positif. Mais dans son rôle de « mec qui met des boîtes », on l’a trop peu vu. Ça a aussi coïncidé avec la mauvaise période des Reds.

Milner (3) : Papy Milner fait toujours de la résistance. Il a beau être toujours leur meilleur physiquement lors de la préparation physique d’avant saison, aujourd’hui, c’était un peu plus compliqué dans la chaleur stambouliote.

Salah (5) : Du bon en début de match, des choix douteux à des moments où il aurait pu donner son ballon mais toujours autant d’activité sur son côté droit. On a l’impression qu’il est plus complet mais qu’il est moins tueur devant les cages.

Mané (7): A new king in Town ? Il est rentré il y a moins de 10 jours de vacances. Il a eu quelques minutes contre Norwich et là, il était titulaire. Si vous pensiez qu’il n’était pas en forme, sachez que vous vous êtes trompés. Un nombre de course impressionnant et une aisance technique dans sa relation avec Firmino. Buteur. Deux fois. (pour changer).

Oxlade-Chamberlain (3) : Il a été propulsé titulaire par Klopp. Il était sur le terrain. Il n’a pas fait grand chose. Il est sorti à la mi-temps. C’est déjà pas mal. Remplacé par Firmino (6.5) : Non titularisé par Klopp, l’international brésilien s’est distingué directement dès son entrée. Concrètement, son entrée coïncide avec la meilleur période de Liverpool. Les deux buts : ça vient de lui. Patron.

Chelsea

Kepa (7) : Il lui aura fallu un match de chauffe avant de sortir le grand jeu. Et quel grand jeu.

Azpilicueta (6) : Il n’a jamais aussi bien porté le brassard qu’aujourd’hui. Une performance solide et rassurante pour les siens aussi bien défensivement qu’offensivement.

Christensen (5) : Sans sur-performer, il semble s’imposer comme le nouveau leader de l’axe central des Blues.

Zouma (5) : Il s’est recentré afin de proposer une performance décente, 3 jours seulement après le naufrage d’Old Trafford. Kurt est solide mentalement et il le fait savoir.

Emerson (5) : Son apport aura été vital dans les offensives des siens mais ses choix n’ont pas toujours été les plus judicieux.

Jorginho (6) : Il aura fallu un an pour que les commentateurs et consultants français comprennent et cessent de remettre en cause le travail de Jorginho en sentinelle. Quel soulagement.

Kovacic (7) : Le croate finit par trouver ses marques aux côtés de Jorginho et Kanté et pourrait être le facteur X du milieu de terrain de Chelsea cette saison.

Kanté (7) : Sa palette offensive ne cesse de grandir, lui permettant de prendre une nouvelle ampleur dans les jeux des siens. Son retour a libéré Jorginho et Kovacic.

Pedro (7) : Les années passent et Pedro semble ne pas vieillir. Sa malice et son intelligence de jeu auront fait souffrir les Reds.

Pulisic (6) : Débuts en fanfare pour l’américain qui a lancé parfaitement Giroud pour l’ouverture du score. Il aurait même pu aller inscrire un but sur un sacré numéro si le drapeau ne s’était pas levé tardivement.

Giroud (7) : Personne ne l’ayant prévenu, Olivier Giroud a été persuadé toute la soirée de jouer un énième match d’Europa League et s’est logiquement permit d’aller marquer son traditionnel but dans la compétition.

Crédits photos : Sebnem Coskun / Anadolu Agency

L'Equipe Ultimo Diez