Atletico Madrid – Real Madrid : les notes

Malgré des opportunités pour les deux formations, le derby madrilène s’est achevé sur un match nul, un score vierge de 0-0. Ce résultat permet cependant au Real de Zidane de prendre la première place avec 15 points, talonné par Granada et l’Atletico de Simeone (14 points.)

Les notes des Colchoneros

Oblak (6) : Deux très beaux arrêts sur des frappes lointaines de Toni Kroos, et un match assez tranquille pour le portier slovène.

Trippier (6) : Il a été précieux dans ses montées et a constamment proposé des solutions, un premier derby très encourageant.

Savic (6) : Match sobre mais efficace, il aura participé au match compliqué de Karim Benzema.

Giménez (7) : Diego Godin est parti, mais son esprit combattif est toujours bien représenté. José Maria brandit haut l’étendard du Cholismo.

Lodi (5) : Il a fait illusion vingt minutes, puis il a disparu offensivement. Très embêté par l’activité incessante de Bale et Carvajal.

Saùl (5) : Dur au mal mais pas aussi flamboyant que son compère du milieu Thomas Partey.

Koke (4) : Un match compliqué pour le capitaine colchonero, très peu efficace dans ses interventions avec et sans ballon.

Vitolo (4) : Match compliqué pour lui, il a été bien muselé par Dani Carvajal. Vite au lit. Remplacé à la mi-temps par Correa (5) qui aura mis cinq minutes pour être plus convaincant que son prédécesseur.

Thomas (8) : Il a montré en mondovision qu’il est un milieu de classe mondiale. Il a surnagé au milieu de coéquipiers peu inspirés au milieu de terrain. Thomas Partout.

Felix (4) : A-t-il été impressionné pour son premier derby ? Un match pas à la hauteur de son talent.

Diego Costa (6) : Il n’aura pas eu d’occasions à se mettre sous la dent, mais il a été précieux dans le jeu offensif de son équipe.

Les notes des Merengues

Courtois (5) : Une ou deux bonnes parades et puis s’en va. Il retiendra les sifflets du Metropolitano plus que sa performance.

Carvajal (5) : Comme Nacho, il a beaucoup subi sur son côté. Pas de réel poids en attaque.

Varane (4) : Ca va quand même mieux avec Ramos à côté. Peu sollicité.

Ramos (5) : Présent là où il faut quand il faut. RAS.

Nacho (4) : Trippier l’a fait courir. Beaucoup. Il a résisté la plupart du temps, son carton jaune prématuré mis à part.

Casemiro (5) : La force brute. Chevilles, mollets, genoux, il mange tout.

Valverde (6) : Titularisé pour faire le sale boulot, il s’est même permis des percées vers la cage rojiblanca. Tout-terrain.

Kroos (6) : Passes laser, frappes millimétrées… l’un des meilleurs merengues.

Hazard (4) : Volontaire, mais on en attend tellement plus du crack belge.

Bale (6) : Le plus investi en attaque. Et il devait prendre l’avion pour la Chine…

Benzema (4) : Plus chat que lion ce soir. Muselé.

Crédit photo: AVIER SORIANO / AFP

L'Equipe Ultimo Diez