[Euro 2020] Islande – France : les notes

L’important, c’est les trois points. Et en Islande, peu les ont ramené ces derniers temps. Avec un onze légèrement remanié, les Bleus se sont déplacés et ont vaincu les islandais, 1-0, grâce à Giroud. On oubliera vite ce match, mais les points compteront.

Mandanda (5) : Un match tout à fait tranquille. Ça le change de rattraper les erreurs de Caleta-Car.

Digne (5) : Même s’il a eu beaucoup de déchets, c’était un des plus actifs de l’équipe. Ça veut tout dire

Lenglet – Varane (5) : Ils ont pris l’habitude de défendre sur les meilleurs attaquants du monde. C’est pas 2-3 vikings islandais qui leur font peur. Un dépassement de fonction aurait été le bienvenu.

Pavard (5) : Le jeu de la France a beaucoup penché à gauche, du coup on l’a pas beaucoup vu. Il a tenté sa « frappe de bâtard », comme à son habitude.

Matuidi (4) : Le mettre ailier gauche pour défendre sur Messi à la Coupe du Monde, ok Didier. Mais il faut passer à autre chose maintenant Didier. S’il te plaît Didier.

Tolisso (5) : Il a besoin de joueurs remuants devant lui pour trouver des solutions. Il a donc été assez neutre au milieu de terrain.

Sissoko (3) : Le froid islandais a transformé le buffle en biquette. Pogba nous manque.

Coman (5) : Discret en 1ère mi-temps puis remuant en 2ème, c’est lui qui a pris le plus d’initiatives.

Giroud (4) : Dans la famille « je ne joue plus du tout avec mon club, mais je suis l’attaquant titulaire des Champions du Monde » je voudrais Olivier svp. Un penalty qui le/nous sort du néant.

Griezmann (5) : Que ce soit le soleil barcelonais ou le froid islandais, rien ne change pour Griezmann. Il obtient un penalty plus que bienvenu.

Crédits photos : Icon Sport

L'Equipe Ultimo Diez