Liverpool FC – Arsenal : les notes

Ce match de League Cup entre Liverpool et Arsenal aura été totalement dingue. Une ouverture du score dès la 6ème minute et ensuite les buts se sont suivis grâce à des défenses aux abonnés absents. Finalement, le temps réglementaire s’est achevé sur le score de 5-5. Et ce sont les Reds qui se sont imposés aux tirs aux buts, notamment grâce à la jeunesse du club. 

Les notes des Reds

Kelleher (4) : Il en prend 5 à la maison mais il gagne. Benjamin Lecomte a un concurrent!

Williams (5) : Un autre chiard titularisé par Klopp, un autre chiard qui a connu un match très mouvementé.

Gomez (5): Ça prendra du temps pour qu’il retrouve son meilleur niveau et récupére une place de titulaire en défense centrale.

Van Den Berg (5) : Baptême du feu difficile mais victorieux pour le jeune Red!

Milner (3) : James! Qu’est ce que c’est que cette passe en retrait????

Lallana (?) : Perdu pour le football ou phénix incoming? Bobo Vieri ou bobo Diaby?

Keita (5) : Les Reds attendent toujours de voir Naby exprimer son potentiel. Ça risque de prendre encore du temps.

Oxlade-Chamberlain (7) : Ox en a chié l’an dernier mais Ox va bien, merci pour lui.

Elliott (4) : Le fameux fonds Vautour.

Origi (8) : Être titulaire, enchaîner les buts, exploser au plus haut niveau, c’est pour les mecs lambda. Le roi Divock préfère se contenter d’être le faiseur de miracles une fois tous les 2 mois.

Brewster (4) : On attendait beaucoup du jeune crack et on attend toujours.

Les notes des Gunners

Martinez (3) : « Ah ouai les gars vous ne voulez pas défendre ?! Eh bien moi non plus ! »

Bellerin (4) : En phase de réinsertion professionnelle.

Holding (3) : Ses véritables ennemis ? Mustafi… et lui-même !

Mustafi (2) : On se demande bien pourquoi Emery ne lui fait plus confiance…

Kolasinac (4) : Si un jour il décide de se mettre à défendre, faites-nous signe, on ne veut pas rater ça.

Torreira (6) : Comme quoi, tout se passe bien quand on est bon et que l’on insulte pas ses propres supporters.

Maitland-Niles (6) : Un peu plus qu’un simple athlète ce soir.

Özil (7) : Beaucoup d’espaces et une équipe peu expérimentée en face : match parfait pour l’allemand.

Willock (5) : Ton pote qui fait une entrée fracassante en fin de soirée.

Saka (5) : Pas aussi motivé que lors des derniers matchs d’Europa League.

Martinelli (7) : Sa vocation ? Canonnier !

Crédit photo: IconSport

L'Equipe Ultimo Diez