[Premier League] Arsenal – Manchester United : les notes

Première soirée de 2020 et premier choc en guise d’apéro de cette nouvelle année. Arsenal recevait Manchester United dans l’espoir de décrocher enfin sa première victoire de l’ère Arteta. Après une première période maitrisée et une deuxième gérée au mental, c’est chose faite pour les Gunners. Victoire X-X pour les coéquipiers de Lacazette.

Arsenal

Leno (6) : Contre Chelsea, Leno avait laissé sa place à un sosie, que les fans d’Arsenal se rassurent, Bernd est de retour.

Maitland-Niles (5) : Très généreux pour ses partenaires avec ses appels, il l’a aussi été pour MU avec ses pertes de balles dangereuses.

Sokratis (6) : Aussi solide qu’Héraclès en première période. Aussi inquiétant que les comptes de la Grèce pendant la crise en seconde mi-temps.

David Luiz (8) : On a eu le droit à un récital du brésilien, pied droit, pied gauche, jeu long, jeu court. Une magnifique symphonie.

Kolasinac (7) : La force d’un taureau, l’endurance d’une gazelle, le cerveau d’un bulot.

Torreira (7) : Sa résurrection sous Arteta laisse présager de beaux jours pour le milieu londonien.

Xhaka (6) : Il va surement annuler son billet Londres-Berlin après sa prestation.

Özil (7) : Aussi précieux que l’anneau unique.

Pépé (8) : Ses résolutions pour 2020 ? Casser des culs et on espère qu’il s’y tiendra.

Aubameyang (5) : Au sein des 4 fantastiques, il a joué le rôle de l’homme invisible ce soir.

Lacazette (6) : C’est bon on a compris Alexandre que tu étais monstrueux en pivot, maintenant remet toi à marquer et tu verras l’Euro !

Manchester United

De Gea (4) : Abandonné par sa défense et pas exempt de tout reproche, le géant espagnol n’a rien pu faire.

Shaw (3) : Ce soir, il a été la chose de Nicolas Pépé. En voilà un qui commence bien l’année

Manguire (3) : Une couverture coupable sur l’ouverture du score londonienne pour couronner une soirée cauchemardesque.

Lindelöf (2) : Il a traversé la soirée comme un fantôme. Casper from Manchester.

Wan-Bissaka (4) : On l’a connu bien plus à son avantage. Muscle ton jeu Aaron !

Matic (5) : Le métronome Serbe n’est plus que l’ombre de lui même et ça fait peine à voir. Quelques éclairs de génie en seconde période.

Fred (4) : A sombré comme ses potos au milieu même si il a légèrement sorti la tête de l’eau en 2ème mi-temps. Meskine quand même.

James (2) : Sans espace il n’est d’aucune utilité. Il a fini dans la poche droite de Kolasinac. OGS a abrégé ses souffrances et l’a remplacé par Greenwood (4) sans apport bénéfique

Lingard (2) : Pour faire le mariole sur les réseaux, il est au niveau, mais pour mener le jeu de son équipe, il l’est beaucoup moins. Logiquement remplacé par Andreas (5) qui a plus apporté que tous ses camarades en 30 minutes.

Rashford (3) : Il pourra regagner le bus sans passer par la douche vu sa débauche d’énergie du soir.

Martial (5) : Aussi talentueux soit-on, quand on est seul à se démener, c’est compliqué.

L'Equipe Ultimo Diez