Rennes – Olympique de Marseille : les notes

Le retour de la Ligue 1 était attendu par le monde entier (non) et aura tenu toutes ses promesses (non) avec ce palpitant Rennes-Marseille (non), choc entre le 2ème et le 3ème du championnat, dignes représentants de cette alléchante compétition (non). Finalement, c’est l’OM qui s’impose à l’issue d’un match dominé (non). Score final : 0-1. Les notes :

Rennes :

Mendy (5) : Quand tes propres supporters sabotent ton match et te font presque commettre une énorme boulette…

Traoré (4) : La WWE a apprécié sa prestation et continuera de l’observer de près.

Da Silva (5) : Hier il faisait la grève bouteille à la main avec le jardinier du stade, aujourd’hui il en a fait les frais.

Morel (5) : Valeureux combattant qui se jette sur les frappes adverses avec une véritable envie. Jérémy Morel c’est de l’amour et de la passion.

Maouassa (5) : L’impression qu’à chaque match il est encore plus trapu qu’avant. On espère qu’on se dirige plus vers du Adama Traoré que du Darcheville.

Camavinga (7) : Un célèbre Twittos et YouTuber français a dit : « match de merde jvais regarder que Camavinga ». Et il a très certainement passé une meilleure soirée que nous.

Bourigeaud (6) : Dans un monde parallèle il a fini avec 3 buts tous plus beaux les uns que les autres et il a fait le tour des réseaux.

Léa Siliki (6) : Le fidèle soldat de Camavinga. Une machine.

Raphinha (5) : Du feu dans les jambes mais les pieds gelés.

Del Castillo (4) : Alors certes la pelouse était immonde, mais quand même Romain…

Niang (4) : Le dernier Niang à avoir été si bon pour l’OM c’était Mamad’.

Marseille :

Mandanda (6) : Combien de points Steve a-t-il rapporté à son équipe ? Beaucoup trop…
Sarr (4) : Comme d’habitude Bouna est intéressant en phase offensive mais beaucoup moins sur le plan défensif.
Ćaleta-Car (6) : Il s’est bien fait bouger, il a bien tangué mais par on ne sait quel miracle il n’a pas rompu.
Álvaro (5) : Solide, le roc espagnol a livré une prestation sérieuse, heureusement pour les Marseillais.
Amavi (4) : Pour cette nouvelle année, Jordan a fait un bon gros reset et est retombé dans ses travers.
Kamara (5) : A tenté tant bien que mal de faire le taff dans son deuxième poste avec moins d’efficacité que l’an dernier.
Sanson (5) : Du volume, de l’agressivité dans le bon sens du terme mais moins de justesse dans son apport offensif.
Rongier (5) : Petit à petit Valentin s’impose comme le patron du milieu marseillais. Remplacé par Strootman qui ramène les 3 points à Marseille.
Radonjić (3) : A force de décevoir en titulaire il va se cantonner à son rôle de super Sub. Logiquement remplacé par Germain qui est rentré pour faire le nombre.
Payet (4) : En mode diesel, il a déçu ce soir car n’a jamais réussi à atteindre son rythme de croisière.
Benedetto (2) : De l’envie, de la disponibilité mais que de déchet technique…
La pelouse (0) : Indigne d’un club de ligue 1.
Photo crédits : Iconsport

L'Equipe Ultimo Diez