[Serie A] Roma – Juventus : les notes

Après le nul de l’Inter face à l’Atalanta, la Juve pouvait récupérer son trône de leader en allant battre la Roma, chez elle. Et ce fut le cas. Rapidement devant, les hommes de Sarri ont (trop ?) géré leur avance jusqu’à la fin. Score final 1-2. A noter la peut être terrible blessure de Zaniolo, une blessure qui plombe un peu la soirée.

Roma

Lopez (4) : Il n’a pas eu énormément à faire, mais le peu qu’il avait à faire, il ne l’a pas si bien fait que ça.

Florenzi (5) : Il devait remplacer Totti, il se fait maintenant insulter sur les réseaux par ses supporters .

Smalling (5) : On lui a rappelé, à l’occasion de son duel avec Ronaldo, qu’il avait joué à Manchester United. Du coup, il nous a rappelé ses performances là-bas.

Mancini (3) : Si ça continue comme ça, il marquera bien moins l’AS Roma qu’Alessandro.

Kolarov (4) : A plus l’habitude de tirer les coup-francs que de devoir les défendre.

Diawara (5) : Retrouve tout doucement ses sensations de Bologne, même si ses retrouvailles avec Sarri ne se sont pas passées comme il l’avait espéré.

Veretout (4) : S’est fait avoir par la malice de Dybala, peut-on lui en vouloir ?

Zaniolo (10) : Petit ange sorti trop tôt. Le football est cruel. Allez, 10 pour toi, champion. Reviens nous vite.

Pellegrini (3) : Peut-être qu’il se voyait déjà avec un maillot noir et blanc.

Perotti (6) : La Roma en a acheté des offensifs ces dernières saisons… Mais Diego est toujours titulaire. C’est un compliment pour lui ou une critique envers les dirigeants romains?

Dzeko (6) : Ma grand-mère va plus vite que lui, ton pote qui était nul en sport va plus vite que lui, mais il reste une menace de tout instant.

Juventus

Szczesny (6) : Il fallait bien un penalty pour en venir à bout.

Cuadrado (4) : Pas de cours de samba aujourd’hui, il en a suffisamment sué face aux attaquants romains.

Demiral (non-noté) : Dans la forme de sa vie, il met Dzeko dans sa poche et ouvre le score après 2 minutes. Il va logiquement remplacer Chiellini… dans sa chambre d’hôpital. Remplacé par De Ligt (7), dont le fait de savoir qu’on l’a sorti de l’infirmerie nous effraie.

Bonucci (5) : Le patron de la défense, eh ben c’était pas lui.

Alex Sandro (5) : Une petite main qui traîne et une grosse bagarre.

Rabiot (7) : Qu’est-ce que ça va être quand il retrouvera son axe gauche.

Pjanic (5) : Un niveau de concentration qui a autant fluctué qu’une connexion 4G Free.

Matuidi (3) : Bentancur ne sera plus suspendu à partir de la prochaine journée…

Ramsey (5) : Sens du jeu évident, match référence manquant.

Dybala (7) : Un coup-franc déposé pour Demiral et un péno savamment gratté avant d’aller négocier sa prolongation à salaire triplé en tribune avec Paratici.

Ronaldo (5) : En match d’exhibition après son but sur penalty. Grigristiano.

L'Equipe Ultimo Diez