Paris Saint-Germain – AS Monaco : les notes

On s’attendait à une énième victoire facile du PSG face à Monaco ce soir. Contre toute attente, la rencontre fut palpitante grâce à deux équipes pleines d’envie et d’ambition. Au bout du suspense, Parisiens et Monégasques se séparent sur un match nul. Score final : 3-3. Les notes :

Paris :

Navas (6) : Plus sollicité en 1 match que sur toute la première partie de saison.

Meunier (4) : Meunier tu dors, Keita Baldé Keita Baldé va trop vite, Meunier tu dors, Keita Baldé Keita Baldé est trop fort.

T. Silva (5) : Le seul à défendre correctement sur cette pelouse… Ca n’a pas suffi.

Marquinhos (3) : Finalement vaut peut-être mieux qu’il retourne jouer au milieu.

Bernat (4) : Quelqu’un se dévoue pour lui annoncer qu’il est pas attaquant ?

Verratti (5) : Si tu détiens un hibou transalpin, serein tu seras en ligue 1. Proverbe italien.

Gueye (4) : Nettement plus à l’aise face au Real Madrid que face au 9ème de Ligue 1.

Di Maria (4) : Globalement effacé, il a rappelé par intermittence qu’il était un très bon joueur de foot. Insuffisant.

Neymar (8) : Match de patron du début à la fin. On est moins convaincu par la coupe de cheveux en revanche…

Mbappe (5) : Peu inspiré, le génie français a quand même réussi à accaparer toute l’attention en feignant une rupture des ligaments croisés. Quel comédien.

Icardi (non noté) : On peut même pas dire que t’as mal joué car t’as pas joué.

Monaco :

Lecomte (7) : Fusillé sur son premier plongeon. Il a su être décisif pour maintenir son équipe à flot.

Henrichs (2) : À l’envers. 2 points pour la coupe de cheveux.

Glik (6) : Bah alors Kamil ? Jardim n’est plus là et on retrouve la pleine possession de ses deux jambes? Patron polonais.

Maripan (4) : Aidé par Glik quand il était en grande délicatesse, pas mal mais de là à valoir 18M?..

Ballo-Toure (4) : Malheureux sur le deuxième but, il a eu quelques espaces qu’il a su exploiter en première période

Bakayoko (5) : Efficace dans ses sorties de balle. Certes il y a eu du déchet mais c’est obligatoire quand il y a prise de risque !

Fabregas (6) : Un délice pour Ben Yedder sur le second but puis bien en place, dépassé lors des attaques rapides mais qui ne l’est pas? Bon ok… cuit à la 46e. Remplacé par Slimani buteur après 3 ballons joués.

Golovin (6) : Le 16e est donc toujours le royaume des oligarques Russes.. Dommage qu’il manque de qualité dans le dernier geste

Gelson Martins (4) : Trop bas (loin du porteur sur le premier puis sur le penalty) puis presque trop haut (sur son but). La vie est un juste milieu à trouver Gelson.

Ben Yedder (8) : Un bonbon humain. Toujours aussi élégant dans la première touche. Courage Wissam il reste 5 mois avant l’Euro.

Keita Baldé (5) : Intéressant dans son positionnement, il a toujours la capacité de devenir le joueur qu’il doit être.

Moreno (10) : Du veston en cuir aux choix tactiques. Dans nos bras Roberto et bienvenue en Ligue 1.

Photo crédits : Iconsport

L'Equipe Ultimo Diez