Lille OSC – Paris Saint-Germain : les notes

Le PSG se déplaçait à Lille, qui n’avait toujours pas perdu le moindre match à domicile cette saison. Cependant, pas de miracle pour le LOSC, qui s’incline 2-0, et qui perd du terrain dans la course à l’Europe.

Lille

Maignan (4) : Il lui manquait 5 cm pour sortir la merveilleuse frappe enroulée de Neymar, et il lui manquait de la fermeté pour stopper son penalty. Sale soirée.

Celik (5) : Nasser à Leonardo : « Zeki lui ? Il est meor que Mounier ! »

Fonte (5) : De grosses gouttes de sueurs par moments quand il a vu Neymar et Mbappé courir vers lui, mais il s’en est plutôt bien sorti pour un homme d’expérience.

Gabriel (6) : Le LOSC a certainement trouvé un patron pour les 10 prochaines ann… Non rien en fait, ils vont le vendre 35M la semaine prochaine.

Reinildo (4) : « Garde tes mains pour pisser ! » C’est ce qu’on me disait toujours en club quand je devais défendre dans ma surface.

Soumaré (6) : C’est lui le Lillois le plus important sur le terrain et c’est également lui qui devrait rapporter le plus à son club.

André (4) : Pas sûr que ce soit très intelligent d’aller chatouiller les chevilles adverses et de râler à chaque décision arbitrale alors que t’as déjà pris un jaune.

Sanches (5) : Alors oui, la hype qu’il recevait l’été de son transfert au Bayern était certainement démesurée, mais on peut déjà un peu plus l’envisager avec ses performances récentes.

Araujo (3) : Alors oui, c’était pas bon, mais… Euh, non en fait c’était juste pas très bon.

Ikoné (5) : On retrouve petit à petit un bon Jonathan, mais soyons honnêtes, même lui Ikoné la chanson. Il est capable de bien mieux.

Osimhen (4) : Quand il est chaud, c’est très très intéressant, mais quand il arrive pas à se lancer c’est vraiment pas beau à voir…

Paris

Navas (5) : Agile, il possède une meilleure relance que le joueur de champ moyen de Ligue 1.

Meunier (3) : Meilleur au micro de Canal que sur le terrain.

Thiago Silva (5) : Une mi-temps et pas grand chose à se mettre sous la dent. Remplacé par Kouassi

Kimpembe (6) : la force tranquille n’a pas tremblé à quelques semaines du retour de la Champions League.

Diallo (5) : On va essayer de se convaincre qu’il a dû quitter ses partenaires pour répondre à un appel urgent… Allô docteur…

Di Maria (3) : l’ange est devenu le fantôme de Paris.

Gueye (5) : Infatigable pour son retour dans le Nord.

Verratti (6) : Marco a disputé 90 minutes ce soir. Une merveille de passe décisive pour Neymar et quelques fautes d’anti-jeu.

Neymar (8) : Un doublé et un hommage au Black Mamba.

Icardi (3) : Mauro s’est baladé vêtu de sa cape d’invisibilité.

Mbappé (5) : Le prince de Bondy n’a pas osé punir l’équipe de son compère Jonathan Ikoné.

Crédit photo : Anthony Dibon/Icon Sport

Diezista en freelance entre Madrid et Bordeaux. Souvent au stade, toujours dans l'info.