L’Ultimo Gazette du 27 Janvier 2020

Cette semaine, la Gazette est riche en grands gestes et en petites poussières dans les yeux.

L’Affiche

Napoli – Juventus (2-1)

Si Gonzalo Higuaín a désormais l’habitude de revenir au San Paolo, c’était la première fois que Maurizio Sarri connaissait cette bruyante expérience depuis son passage à la Juventus. Un événement qui n’a pas réussi au technicien italien, tant son équipe a semblé hors-sujet. Sans grandes solutions, les bianconeri se font surprendre sur les deux seules occasions ou presque de la partie sur deux contres napolitains. Les partenopei retrouvent donc enfin la voie du succès après des mois de galère, tandis que la Vieille Dame manque l’occasion de creuser l’écart sur ses poursuivants. De son côté, Ronaldo entretient sa série de 8 matchs consécutifs marqués par une réalisation personnelle, venue cette fois trop tard.

Le Fuoriclasse

Josip Iličić (Atalanta Bergame)

Les journées de Serie A passent et se ressemblent pour le trentenaire slovène. Face au Torino ce samedi, l’ancien de la Fiorentina a confirmé qu’il faisait partie des meilleurs artilleurs de la saison en cours. 3 buts inscrits lors du massacre des Piémontais (0-7), à l’extérieur s’il vous plaît, un pénalty provoqué et surtout un lob phénoménal inscrit depuis la ligne médiane. Déjà 13 buts en Serie A, 9 sur les 5 derniers matchs, le gaucher a même égalisé son record de buts sur une saison. Vous avez dit seconde jeunesse ? 

L’Ultimo XI

Gianluigi Donnarumma (AC Milan) – G : Les rossoneri ont pris l’eau à Brescia, et Gigio les a empêchés de se noyer pour de bon. Prestation XXL bonifiée par le but plutôt heureux de Rebic en fin de partie.

Nacho (Real Madrid) – DD : C’était le retour du couteau suisse madrilène face à Valladolid, le soldat sans peur et sans reproche. 

Djéné (Getafe) – DC: Valeur sûre de la Liga depuis quelques temps maintenant, le Togolais en a encore imposé devant un entreprenant Betis. Un capitaine qui veut mener le navire de la banlieue madrilène en Ligue des Champions.

Gabriel (FC Valence) – DC : Le taulier de la défense des Murciélagos s’est régalé face à Messi et son timide Barça. Un match parfait défensivement conclu en apothéose par un ciseau dans le petit filet sur corner si incroyable que la VAR est intervenue… en faisant re-tirer le corner (???).

Sergio Reguilón (FC Séville) – DG : Le petit derby Andalou contre Grenade aura été à sens unique dans son contenu. Le madrilène aura multiplié les déboulés dans son couloir et permis à Nolito de plier la rencontre.

Adrien Thomasson (Strasbourg) – M : La saison du meneur strasbourgeois commence doucement à ressembler à quelque chose de très intéressant. Contre Monaco c’est bien simple, il a été le meilleur sur le terrain en à peu près tout, et avec un but en prime s’il vous plaît.

Leon Goretzka (Bayern) – M : Un face à face décisif entre deux des équipes les plus en forme du championnat, face au club qui l’a fait éclore, tel est le cadre que le milieu bavarois a choisi pour sortir une prestation XXL dans la victoire des siens par cinq buts à zéro. Et avec un sublime ciseau pour couronner le tout.

Roberto Soriano (Bologne FC) – M: Bologne continue sa drôle de saison estampillée du sceau de Mihajlovic, cette fois en s’imposant avec autorité sur la pelouse de la SPAL qui en avait piégé plus d’un. L’italien dans le rôle du maestro, à l’origine de deux buts.

Alassane Pléa (Mönchengladbach) – A: Battus la semaine passée par Schalke, les Poulains avaient à coeur de se relancer dans la course au titre contre Mayence. Principal artisan du rebond du Borussia, l’ex-niçois signe un doublé et un match plein.

Josip Iličić (Atalanta) – A: voir la rubrique “Le Fuoriclasse”

Kobe Bryant (Los Langeles Lakers) – Légende : Comme le dit notre bio Twitter, on aime juste le foot. Mais c’est aussi un peu plus que cela. Et quand une telle légende (le mot est pesé, soupesé, réfléchi et loin d’être galvaudé ici) s’en va prématurément, on se permet un écart pour rendre hommage au monument. Les amoureux de sport te saluent, toi et ta fille. RIP Mamba.

Die Mannschaft

SC Braga

Les dernières journées étaient mouvementées en haut de la Liga NOS, entre série dingue du Benfica, la déconfiture du Sporting et la progression de Famalicão. Une actu si chargée qu’on en a presque oublié l’autre Sporting. Le bilan de ces trois dernières semaines des rouge et blanc ? Un carton au Belenenses 1-7, Une petite victoire contre Tondela, une grosse victoire sur le terrain du FC Porto, un autre succès retentissant face Sporting en demies de Coupe de la Ligue… et un succès en finale de cette même coupe face au FC Porto ce week-end. Un trophée arraché sur un but à la 95e qui envoie les Arsenalistas en Europe, et les libère d’un poids dans la lutte au haut du classement dans laquelle les voilà revenus très fort.

https://twitter.com/SCBragaOficial/status/1221204419674628096

Le Golazo

Almamy Touré (Eintracht Francfort)

On ne va pas se mentir, on aurait pu faire une Gazette entière sur l’Atalanta et Josip Iličić. Mais choix rédactionnel oblige, le Golazo revient finalement à un ancien pensionnaire de notre chère Ligue des Talents: Almamy Touré. Le défenseur de Francfort a marqué son premier but sous les couleurs allemandes, et a été l’un des grands artisans de la victoire de son équipe face au RB Leipzig (2-0). Peu après le retour des vestiaires, l’ancien Monégasque a ouvert le score d’une demi-volée du pied droit aux abords de la surface, après un centre foireux. Une mine qui finit dans la lucarne droite de Peter Gulasci. 

https://twitter.com/ElevenSports_PT/status/1221097428708995074

Le Mister

Hansi Flick (Bayern Münich)

Après le prolongement de son contrat jusqu’à la fin de la saison, Hansi Flick confirme la confiance accordée par la direction munichoise. Le Bayern poursuit sa remontée vers la tête de la Bundesliga au fil des semaines. Ce samedi, les hommes de l’ancien adjoint de Joachim Löw ont atomisé Schalke 04 (5-0) à domicile. Le score est implacable, et la manière l’est aussi. Car si les munichois se sont fait quelques frayeurs en première mi-temps, ils n’ont cessé d’harceler la défense adverse durant 90 minutes. Le tout sans aucune frappe de bâtard de Pavard (à notre plus grand soulagement). Leader du championnat, le RB Leipzig s’est incliné ce week end et n’a plus qu’une longueur d’avance sur les Munichois.     

L’Enjeu

Le Barça perd la tête

Ça y est. Après plusieurs semaines d’indécision et même un Clasico qui n’aura pas voulu offrir de gagnant, les lignes ont enfin bougé en tête de la Liga. C’est le FC Barcelone du nouveau venu Quique Setién qui lâche des points sur la pelouse du FC Valence. Un match sans saveur, un jeu de position beaucoup trop statique et même un Lionel Messi mauvais (oui oui vous avez bien lu) auront eu raison de l’ex co-leader du championnat. Au-delà des trois points, le mal semble profond en Catalogne, et l’ex-entraîneur de l’UD Las Palmas et du Real Betis a énormément de boulot; retrouver un Antoine Griezmann en perdition entre autres. 

La Déception

Atletico Madrid

Sur ses quatre derniers matchs l’équipe entraînée par Diego Simeone a rencontré le Real Madrid en Arabie Saoudite, Eibar, le Cultural Leonesa, pensionnaire de troisième division, en Coupe du Roi puis le voisin du CD Leganés, lanterne rouge du championnat. Résultat: un seul but marqué et beaucoup, beaucoup d’inquiétudes. Cette série noire vient confirmer les inquiétudes perçues depuis le début de saison, et on peut s’attendre à quelques nuits blanches pour le Cholo dans les jours à venir. Son équipe pointe désormais à la cinquième place du championnat, et commence de plus en plus à regarder dans le rétroviseur, tandis que le Derby de Madrid approche. La fin d’un cycle pour le deuxième club de la capitale ?

Photo: IconSport

La Décla

Gian Piero Gasperini

On n’en finit plus d’admirer son équipe, ses cartons incroyables et sa philosophie de jeu ultra-offensive. Victorieux 7-0 à Turin, le coach de la Dea s’est expliqué sur les succès nerazzurri.

« Je préfère gagner 7 matchs 1-0 qu’un seul 7-0. Mais je suis pour le résultat ! Mais je pense qu’il ne peut venir que par le jeu offensif ».

De quoi démonter certaines idées d’association du Calcio à un football archaïque et donner des cheveux blancs à plus d’un consultant transalpin un chouïa conservateur. Un exemple de plus menant la nécessaire révolution du foot italien.

Photo: IconSport

Le Dérapage

Lautaro Martínez (Inter)

Il n’y a pas que la Juve qui a perdu la tête ce week-end. Contrarié à la maison par un Cagliari pourtant en pleine tempête depuis quelques semaines, l’Inter a laissé filer 2 points et l’occasion de se rapprocher des bianconeri. Un résultat frustrant qui a fait dégoupiller l’attaquant argentin, qui a passé ses nerfs sur l’arbitre alors qu’il venait de se rendre coupable d’une légère faute dans les derniers instants de la partie. Carton rouge, et une suspension qui pourrait coûter très cher à l’Inter avec le derby face au Milan et le choc contre la Lazio à venir prochainement.

Photo: Fabio Ferrari – LaPresse – IconSport

Le Contre-Pied

Quand ça veut pas…

4ème tour de FA CUP, Cardiff et Reading se battent pour franchir un nouvel échelon en coupe nationale et accessoirement éviter de surcharger leur lourd calendrier de formations de Championship. 1-1 au au terme du temps réglementaire, les Gallois jettent leurs dernières forces dans la bataille pour arracher la qualification dans les arrêts de jeu. Vraiment les dernières… 

Alors que le but vide semblait l’appeler, Sol Bamba étrangement seul dans la surface manque son coup de boule. Si près… et si loin à la fois. Les deux équipes se retrouveront vendredi en championnat, puis à nouveau en coupe mardi pour le rematch. 

https://twitter.com/emiratesfacup/status/1221172021268221952?s=21&fbclid=IwAR2LqewEFLWgNkbRdBkeVMxmmjxUdACkuAhTQ0bReXTj9AJ9CLgFz8XU1Sk

Le Geste

Mats Hummels (Borussia Dortmund)

À l’image du BvB, le défenseur champion du monde est en forme. Pour la réception du FC Köln, le pire cauchemar de Raphaël Varane a fait montre de son aisance technique avec une merveille de passe décisive, une offrande de 50 mètres qui a rencontré l’appel de Marco Reus, bien inspiré de convertir un tel ballon. A savourer.

https://twitter.com/ElevenSports_PT/status/1220801719707340802

Le Chiffre

100

Après son doublé face à Lille dimanche soir (2-0), Neymar est désormais impliqué dans 100 buts avec le Paris Saint-Germain, et ce en seulement 75 matchs. Au total, le Brésilien a marqué 65 buts et délivré 35 passes décisives sous la tunique parisienne. Un joyau dans cette Ligue 1 morose, ça ne fait de mal à personne. 

Photo: Anthony Dibon – IconSport

Les Tribunes

 A l’occasion du derby victorieux contre Basaksehir, les supporters de Fenerbahçe ont décidé de jeter écharpes, bonnets et vêtements depuis les tribunes afin d’aider les victimes du séisme d’Elazig en Turquie. Le football, c’est aussi la solidarité.

https://twitter.com/Fenerbahce__FR/status/1221148732789526528

Côté Hexagone, voilà un an qu’Emiliano Sala est parti, laissant une plaie béante dans les cœurs nantais et plus largement du foot français, sans que celle-ci ne soit jamais vraiment refermée. La Beaujoire est toujours en deuil. 

Un hommage au courage

De l’autre côté de la Manche, c’est bien plus à vif que Yakou Meïté a rendu hommage à son père, disparu la semaine passée. L’ancien parisien a malgré le deuil honoré sa titularisation en Cup avec Reading. Buteur, il a pu rendre le plus fort des hommages, mais n’a pu s’empêcher de verser quelques larmes, et nous avec.

La belle histoire

Fernando Niño (Villarreal)

Parce que l’on veut éviter de terminer cette Gazette avec les yeux humides, direction l’Espagne. Le sous-marin jaune se rendait à Alavés, avec l’ambition de maintenir sa bonne forme et de revenir au plus près des places européennes. Empêtré dans le piège basque, Javier Calleja décide à la 89e minute de lancer le jeune Fer’ Niño, 19 ans, pour la première fois dans le grand bain. Une minute plus tard, l’enfant du club envoie un parpaing sous la barre du portier d’Alaves et son équipe au 7e ciel. Y’en a qui n’ont pas le temps.

Credit photo : Seskim / Icon Sport