[Coupe de France] Nice-Lyon : les notes

Le parcours à domicile de Nice s’arrête là. Après deux avantages d’inversion de match contre Fréjus et le Red Star, les Niçois ont chuté face à Lyon sur un magnifique sabordage de leur capitaine Dante. Il y aura donc un Olimpico en quart de finale de de Coupe de France.

Les notes niçoises :

Benitez (5) : Aurait pu passer une soirée tranquille si son latéral gauche et son central gauche défendaient ne serait-ce que correctement.

Hérelle (6) : Vaillant sans ballon, comme le montre son intervention sur Cherki, mais c’était un peu plus compliqué avec le ballon dans les pieds.

Danilo (5) : Solide défensivement, moins avec le ballon. Les opposés s’attirent avec Dante.

Dante (4) : Une vision de jeu exceptionnelle, mais un danger constant dans sa surface. C’est con, quand t’es défenseur central.

Nsoki (3) : Pour faire honneur à la Coupe de France, il a décidé de défendre comme un amateur.

Cyprien (7) : Son jeu long est un régal. Dommage qu’il soit super fragile. Remplacé par Thuram (7) juste avant la mi-temps, qui comme son frère, comme son père, est vraiment bon dans ce qu’il fait. Jamais 2 sans 3.

Boudaoui (4) : C’était quoi son rôle ?

Claude-Maurice (5) : Peut-être un très bon espoir, mais ce soir ses coéquipiers ont eu du mal à le trouver sur le terrain. Tout comme nous.

Ounas (6) : Fantomatique sur le côté gauche, son repositionnement sur le côté droit a fait du mal aux lyonnais. Et quel but. Merci Dante d’avoir gâché ça.

Ganago (4) : Aussi fin techniquement que GanaGueye.

Dolberg (5) : Un relais toujours intéressant pour ses coéquipiers, mais si on le compare avec le Dolberg qui avait affronté Lyon en Europa League… Ça manque clairement de mordant.

Les notes lyonnaises :

Tatarusanu (5) : Plonge bien trop lentement vers le ballon pour être rassurant.

Tete (4) : Toujours le roi des fautes bêtes.

Marcelo (6) : On ne pensait plus le revoir après Leipzig. Il est presque redevenu une assurance.

Andersen (4) : On le croyait en rédemption, mais Ounas l’a renvoyé à ses doutes. Sauvé par la bêtise de Dante.

Rafael (6) : Mine de rien, il a apporté de la sérénité sur ce côté droit.

Cornet (5) : Une passe décisive pour le Roberto Carlos du Rhône.

Tousart (5) : Capitaine saucisse.

Jean Lucas (6) : Alors oui, le regen de Bruno G arrive. Mais en attendant on a envie de voir un peu plus ce brésilien là.

Cherki (4) : Match compliqué pour le petit prince de Pusignan.

Traoré (3) : Sortir une performance si mauvaise juste avant le jour dédié aux achats compulsifs… Pas de doute, Bertho se plaît à l’OL.

Dembélé (7) : À l’Euro, vite.

Crédit photo : Icon Sport.

L'Equipe Ultimo Diez