0

La Belgique accueillait le sud ce soir ! A défaut d’avoir fait bronzette sur les plages belges, les olympiens jouaient leur qualification face à de valeureux flamands. Après une victoire assez large à l’aller, la bande à Eyraud a tristement résisté et repart de Belgique avec un nul 0-0. Assez pour se qualifier et continuer une série de matchs sans défaite comptant depuis mi mars.

Les hommes de Roudi

Mandanda  : Le phénomène a montré à ses détracteurs que les jugements des coachs anglais alcooliques ne lui avait pas fait perdre son mojo. Sauve l’OM à un moment crucial. Comme au beau vieux temps.

Hubocan  : Si l’idée était de le faire jouer pour qu’il se montre et trouve une porte de sortie, bah le téléphone de Jacques-Henri devrait pas beaucoup sonné …

Rolando  :  Fin, délicat, à la sortie de balle raffinée, Rolando étonne match après match par ses contrôles semelle et sa vista digne de Boateng ou Bonnucci…. On déconne il a bouriné tout le monde.

Rami  : Seul défenseur professionnel de profession, Adil a vu de grosses gouttes de sueur tomber sur ses sourcils taillés. On serait pas étonné qu’il rachète lui aussi la clause d’un défenseur centre histoire moins galérer à l’avenir.

Sakai  : Déja la tête au 22 octobre et à son face à face avec Neymar.

Gustavo  : Le nouveau patron de l’entrejeu marseillais ressemble donc à Michael Jackson version Billie Jean. Pourquoi pas …

Sanson  : Un match raté depuis janvier, c’est pas un drame …

Lopez  : Plus tueur face à Montaigne des Marseillais que face aux gardiens, Max doit progresser pour la pousser au fond.

Payet  : Captain Dimi a fait jouer son expérience et sa justesse technique dans un match bien compliqué offensivement. Faudra pas goinfrer trop de ses caviars par contre, sinon il va finir par allumer des caramels au lieu de briser des lignes.

Ocampos  : Quelques prêts plus tard, rien n’a changé.

Germain  : Il s’est démené sur le front de l’attaque, tentant tantôt des décrochages, tantôt des switch avec Ocampos. Mais n’a rien eu à se mettre sous la dent.