Watch Eat, ne ratez plus un match en faisant des économies

J-2 et c’est la reprise de la Ligue 1. Le grand jour approche pour tous les fans de foot. Et parmi eux, Karim et Enzo sont encore plus impatients. Ce samedi, deux événements vont se téléscoper : le multi Ligue 1 et la sortie du projet « Watch Eat ».

Watch Eat, qu’est ce que c’est ?

Le principe est très simple : un fan de foot, qu’on appellera l’hôte, et qui dispose d’un abonnement à l’un des bouquets sportifs lui permettant de diffuser un match (beIN, Canal, SFR Sport …), accueille à son domicile un ou plusieurs supporters qui souhaitent voir le même événement et qui ne disposent pas de la chaine en question. Le tout, gratuitement ou moyennant quelques euros si l’hôte propose aussi un repas (sushis, pizza, home-made …). Seule condition : être pour la même équipe !

Si le football est particulièrement visé par le concept, du fait du nombre d’adeptes qu’il représente et du prix/nombres des chaînes qui retransmettent les matchs, Watcheat ne se cantonne pas à un seul sport. Pour Karim, « On s’est servi du foot comme vitrine mais c’est ouvert à tous les sports. Si tu es fan d’équitation et que tu as une chaîne qui diffuse des concours d’équitation tu peux proposer de l’équitation. Ça fonctionne pour tous les sports, sans limite, tant que le sport est diffusé à la télé. » A condition qu’hôte et visiteurs soient pour le même cheval ?

Petite révolution en France, Watch Eat ne souhaite pas s’arrêter à être une plate-forme de rencontres entre passionnés, Karim souhaite tisser du lien avec ses hôtes et visiteurs. Comment ? En récompensant les meilleurs d’entre eux chaque mois, et en gâtant les inscrits. Pour le lancement, des mois d’abonnement à Canal, BeIn, SFR Sport sont à gagner. Et pour la suite, des goodies, des places pour des rencontres sont à prévoir.

Envie d’accueillir du monde pour la reprise de la Ligue 1 ? Envie de ne pas manquer le multiplex ou le retour prochain de la Champion’s League ? C’est ici que ça se passe : https://www.watcheat.fr/

Je mène un combat vain contre le corporatisme et les magouilles dans le football français