1

Deuxième journée de Ligue 1 pour deux équipes qui ont terminé la 1ère par le score de 3-0. Les olympiens voulaient confirmer, les nantais débloquer leur compteur à domicile. Et dans l’enfer de la Beaujoire ce sont les olympiens qui s’imposent 1-0 face à Nantes, en toute fin de match, grâce à Lucas Ocampos.

Les hommes de Claudio

Tatarusanu  : Notre petit doigt nous dit que la girafe roumaine va écœurer une paire d’attaquants cette saison

Djidji  : Lui aussi a failli faire partie de la #TeamBlessure. S’est longtemps tenu la cuisse, à défaut de parfaitement tenir son marquage.

Pallois  : Il a changé de maillot, mais le style de Nico est toujours le même. Marquage fuyant, crâne luisant.

Diego  : Il n’a de brésilien que le passeport mais son hargne et son agressivité font du bien à la défense nantaise. Attention aux biscottes …

Awaziem  : Et si le nigérian était la seule bonne chose arrivée à Nantes suite au départ de Conceiçao à Porto ?

Touré  : Pas le meilleur Touré qu’on ait vu sur un terrain.

Rongier (non noté) : 10 minutes auront suffit pour que son épaule le lâche, sans doute fatiguée par les énormes sessions FUT de Valou. Remplacé par Moutoussamy  , arborant un numéro 33 et une belle afro.

Lima  : Centreur fou, il ajoute une note technique à un Nantes qui en a besoin. Va caviarder toute l’année.

Kacaniklic (non noté) : 23 minutes pour lui (13 de plus que Rongier, 6 de plus que Bammou) et la cuisse a lâché. Va falloir faire quelque chose niveau kiné à Nantes non ? Remplacé par Iloki Qui est rentré. C’est tout.

Sala  : A priori, certains clubs veulent mettre 10M sur lui. On espère pour Emiliano qu’ils n’ont pas regardé le match …

Bammou (non noté) : La malédiction de la décoloration peroxydée … 17 minutes pour lui, 7 de plus que Rongier, et sa cuisse a lâché. Remplacé par Thomasson dans un profil moins offensif mais qui a tenté par son gabarit de se faufiler entre les centraux olympiens. Pas inintéressant.

Les hommes de Roudi

Mandanda  : Véritable quaterback, son jeu au pied apporte vitesse et animation dans le jeu. Le Tom Brady ganté s’est aussi mis en évidence sur les quelques incursions nantaises. Match plein.

Evra  : Capitaine d’un jour, l’influenceur numéro 1 de la cité phocéenne (juste devant Julien Tanti et Stéphanie Durant) risque de subir la concurrence d’Amavi. L’ombre du joueur qu’il a été.

Rolando  : Le Colosse du Cabo Verdè a encore joué au pompier. Better than Canadair.

Rami  : Physique, puissant, bien placé, Adil confirme son statut de défenseur numéro 1. Des sauvetages défensifs digne de Pamela à Malibu.

Sakai  : Beaucoup de sourires, peu de football. Fraud Exposed soon.

Gustavo  : Catalyseur from Brasil. Sans fioritures ni briller, Luiz Gustavo anime et régule un milieu olympien qui n’a toujours pas trouvé sa bonne formule.

Zambo  : Le physique de Fulgence Ouedraogo, les qualités footballistiques de Sébastien Chabal.

Lopez  : Depuis qu’il s’expose moins avec Montaine des marseillais, Max Lopez semble en-dedans. RENDS LE FOOTBALL MONTAINE !

Njié  : Héros la semaine dernière, Clinton n’a pas pesé aujourd’hui. Pas de calma à la Beaujoire.

Thauvin  : Un but hors jeu, des dribbles ratés, des centres sans danger. Trop de déchets pour être utile.

Germain  : Tout ce qu’il fait est intelligent, malheureusement, il ne touche que trop peu de ballons …

Crédits photos : AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD