[Ligue 1] PSG – Saint Etienne : les notes

Choc entre équipes qui n’ont jusqu’alors connu que la victoire en Ligue 1 cette saison. Le PSG de Neymar recevait le surprenant Sainté d’Oscar Garcia. Dans cette rencontre, Sainté a tenu une mi-temps, avant de rompre et de subir un toro durant 45 min. Score final 3-0, sans forcer côté PSG.

Les hommes d’Unai

Aréola  : A enfin égalé le nombre d’arrêts de Nicolas De Préville cette saison.

Kurzawa  : Aussi étonnant que ça puisse paraître, il a été bon. Presque très bon. Remplacé par Berchiche, qui aura donc joué avant d’être présenté à la presse.

Kimpembe  : Titularisé à la place de Thiago Silva, l’international français a marqué des points. Du temps de jeu pour Presnel svp.

Marquinhos  : Passeur décisif pour Motta, il a été solide comme un roc. Son seul défaut visible réside dans son trait capillaire …

Meunier  : La concourrence chère à Emery l’a propulsé titulaire à la place d’Alves. Sous côté comme François Damiens.

Motta  : Sa seule passe vers l’avant fut sa frappe victorieuse sur le deuxième but. Pour le reste, il a fait sa petite catin.

Rabiot  : Le marquis de Saint Germain n’a pas franchement été transcendant au milieu, a joué juste sans étinceller. Clairement pas aidé par ses collègues au milieu.

Pastore  : Pas de petits ponts, pas de bons ballons. Rien de bon.

Neymar  : Bien pris par de vaillants stéphanois. Un repli défensif à montrer à tous les ailiers.

Di Maria  : Comme son collègue argentin, Di Maria a tout raté. Syndrome venu de Buenos Aires ?

Cavani  : Il a pas grand chose à foutre de la devise chère à Guy Roux : « celui qui provoque un pénalty n’est pas celui qui doit le tirer ».

Les hommes d’Oscar

Ruffier  : Est reparti moins sale du Parc que d’habitude.

Janko  : Des dynamites dans les mollets, des parpaings à la place des pieds.

Perrin  : Le gendre idéal du Forez a tout lu des parisiens. Mais ça n’a pas suffit …

KTC  : La destruction de Neymar s’est déroulée comme prévu.

Gabriel  :  On s’est mélangé entre tous ces Gabriel.

G.Silva  : Même problème que pour le joueur du dessus.

Maiga  : Petit taureau, ce Maiga nous fera peut être oublié la légende Modibo dans quelques temps.

Selnaes  : Le marcheur blanc stéphanois a joué au playmaker dans un entrejeu parisien qui a eu bien du mal à se faire respecter.

Dabo  : Elle fait la go, qui connait pas Dabo. Gratte des ballons de partout, complètement transformé par Garcia.

Hamouma  : Se faire aspirer l’âme par Neymar est un privilège qui doit lui envier Stéphane Guy.

Bamba   : Para bailar la bamba se necesita una poca de gracia ! Ca court, ca percute, c’est sympa !

 Crédits photos :  Benjamin Cremel / DPPI

L'Equipe Ultimo Diez