0

Premier très grand choc de cette saison 2017-2018 de Ligue 1. Enfin, très grand choc, on se comprend. Tout le monde la sentait venir, elle est arrivée : LA BRANLEE DE L’OM ! Dans ces conditions, difficile de lâcher des notes à tout le monde en restant dans les règles de la bienséance mais on a essayé. Enjoy.

Les hommes de Léo Jardim

Subasic (non noté) : Tout propre, pas transpiré, pas essoufflé. Manquait plus que son canap et sa bière pour qu’il soit comme à la maison.

Jorge  : Pas dans un duel contre Sakai qu’on va pouvoir le juger pleinement, mais semble plein de qualités.

Glik  : Boucher et buteur.

Jemerson  : Lui non plus n’aura pas besoin de prendre de douche.

Sidibé  : Athlète et buteur.

Fabinho  : Humilier Marseille avant de rejoindre le PSG, ou comment se faire bien intégrer avant même de signer dans le club de la capitale.

Lemar  : Seul rescapé des cracks de l’an passé, il passe sa haine en faisant des caviars pour ses partenaires.

Moutinho  : Seul et unique producteur de caviar portugais.

Diakhaby  : Encore un qui a marqué. L’OM remplit vos stades, et soigne les stats de vos attaquants.

Lopes  : Lui qui manquait de confiance, face à Hubocan et Amavi, il a fait le plein pour 6 mois.

Falcao  : La dernière fois qu’il avait joué contre des amateurs, un Turc lui avait fait les croisés. Là, on lui a fait des cadeaux.

Les hommes de Roudi

Mandanda  : Ohé ohé capitaine abandonné.

Amavi  : On ne sait pas vraiment quelle était sa consigne, ni quel était son poste. Ce dont on est sûr c’est qu’il a tout mal fait. Remplacé par Cabella, banni par Rudi Garcia, mais seul buteur olympien du soir.

Doria  : Bielsa avait prévenu de la supercherie il y a 3 ans. Rien n’a changé depuis.

Rolando  : Éducateur spécialisé, il encadre des cas compliqués. Much courage.

Hubocan  : Allez allez.

Sakai  : Libérez Bouna Sarr.

Gustavo  : Soit on lui a menti sur le projet, soit le mec est hyper bien payé pour accepter de jouer en double pivot avec Sertic.

Sertic  : Ah s’il n’avait pas le même agent que Garcia, il serait sans doute la doublure de la doublure de Lerager

Sanson  : Difficile de jouer au ballon dans ce genre de match …

Thauvin  : A tenté des frappes. C’est déja ça.

Germain  : Beaucoup de tristesse de le voir courir après chaque saucisse balancée dans sa direction par sa charnière centrale.